Crédit : AFP

Club de foot Montréal

Impact: encore en quarantaine

Publié | Mis à jour

Même quatre jours après, le revers contre le Revolution de la Nouvelle-Angleterre fait toujours mal chez l’Impact de Montréal.

«Personnellement, je n’ai pas encore digéré cette défaite qui fait mal en séries, a convenu Clément Diop. On a travaillé dur et perdre comme ça dans les dernières secondes, c’est difficile.»

«Il y a des choses qu’on aurait pu faire différemment, mais on a vu en séries que le classement d’une équipe n’a pas d’importance, surtout quand il s’agit d’une seule partie.»

Amar Sejdic a soutenu qu’il faut passer à autre chose, mais que pour le bien de l’équipe, la poursuite du parcours en éliminatoires aurait été bénéfique.

«Ce match est passé, mais sur le coup, j’étais dégoûté. Ça aurait été mieux si on avait pu continuer de jouer pour arriver fin prêts pour la Ligue des champions.»

Dans le noir

Tous les membres de l’équipe sont actuellement en quarantaine et personne ne peut se rendre au Centre Nutrilait, contrairement à ce qui était le cas la semaine dernière.

«Je n’ai vraiment aucune information sur la suite des événements, a admis Diop. C’est sûr que ce n’est pas idéal, mais il faut faire ce qu’il y a à faire. Il faut rester prêt le plus possible pour le prochain match.»

«J’espère qu’on sera capable de trouver un arrangement avec le gouvernement, parce qu’on a besoin de s’entraîner.»

Ce n’est donc pas l’idéal dans le contexte où l’équipe jouera le second match de son quart de finale de la Ligue des champions le 15 décembre.

«Ça fait beaucoup de temps à tuer, admet Sejdic. J’ai pris quelques journées de congé pour donner une pause à mon corps. J’ai joué beaucoup à la Xbox, les journées sont longues, je dois l’admettre.»

Nébuleux

La remise sur les rails de la Ligue des champions après la fin de la saison de la MLS crée certaines zones d’ombre. En effet, les clubs de la MLS doivent informer les joueurs de leur statut pour la saison prochaine d’ici la fin du mois.

Cette disposition concerne les joueurs dont le contrat contient une option pour la saison 2021.

Ainsi, il se pourrait que des joueurs soient informés que leurs services ne seront pas retenus l’an prochain, mais comme leur contrat vient à échéance le 31 décembre, ils feront toujours partie du club pour la Ligue des champions le mois prochain, ce qui crée une situation pour le moins nébuleuse.

«Je ne sais pas où ils en sont dans les négociations avec tous les joueurs, mais je sais qu’il y a aussi des règles de la MLS», a noté Diop.

«C’est la direction qui est la mieux placée pour vous dire qui sera en mesure de jouer dans le match contre Olimpia.»

N’empêche qu’on imagine mal qu’un joueur aura envie de s’arracher le cœur pour l’équipe s’il sait qu’il ne fait plus partie des plans pour la saison à venir.

Saison difficile

La défaite cruelle de vendredi dernier a mis un terme à la saison 2020 de l’Impact dans la MLS, une année complètement folle qui s’est déroulée en trois temps, du jamais-vu.

Et Clément Diop ne s’en cache pas, la saison qui vient de se terminer a été éprouvante. Cela dit, il estime que l’équipe a tout de même atteint les objectifs qu’elle s’était fixés.

«On a eu une saison difficile, mais je crois qu’on devrait être jugé sur les objectifs de la saison, et notre objectif était de participer aux séries.»

«Un autre objectif était d’aller loin en Ligue des champions, et pour le moment, on y est toujours.»

«De ce point de vue, nous avons accompli ce que nous voulions. On aurait pu faire mieux, mais dans l’ensemble, on n’a pas été mauvais.»

Shamit Shome a subi une opération pour une hernie sportive et sera sur la touche pour une période de six à huit semaines.