Crédit : AFP

LNH

Chance inespérée pour un espoir des Blackhawks

Publié | Mis à jour

S’il y a un peu de positif à tirer de cette pandémie pour l’attaquant Kirby Dach, c’est qu’il pourra représenter son pays au Championnat mondial de hockey junior. Une option qui, il y a quelques mois à peine, avait été reléguée aux oubliettes par l’attaquant des Blackhawks de Chicago.

En se taillant une place dans la LNH à 18 ans, l’an dernier, il semblait clair que les années junior du troisième choix au total du repêchage de 2019 étaient derrière lui. Surtout après que les Hawks eurent refusé de le prêter à ÉCJ pour le tournoi de l’an dernier, à Ostrava en République tchèque.

Toutefois, la pandémie de COVID-19 a offert une chance inespérée à Dach de vivre cette expérience unique.

« Après l’an dernier, j’avais un peu réalisé que je n’aurais jamais la chance de jouer au Championnat mondial de hockey junior. Par contre, en ces temps incertains, l’opportunité s’est présentée et dès que j’ai appris que ce tournoi aurait lieu dans la bulle d’Edmonton, j’ai appelé mon agent. On s’est ensuite assurés qu’il n’y aurait pas trop d’obstacles en cours de route et me voilà. »

L’entente entre Hockey Canada et les Blackhawks de Chicago est toutefois claire : si la LNH parvient à commencer sa saison le 1er janvier, Dach devra quitter ÉCJ pour se ramener au camp d’entraînement de son équipe.

« C’est une situation difficile en ce moment puisqu’on ne sait pas quand la LNH va reprendre. Ce serait difficile de devoir quitter, surtout si c’était en milieu de tournoi, mais en ce moment je profite de mon temps ici. Si je dois retourner à Chicago, j’y retournerai avec comme objectif de retrouver le niveau que j’avais l’an dernier. »

En terrain «connu»

Peu de gens actuellement au camp de sélection d’ÉCJ, joueurs comme membres du personnel hockey, peuvent se vanter d’avoir l’expérience d’une bulle comme celle où se déroulera le Mondial junior cette année, à Edmonton. Dach en est un, lui qui l’a vécue avec les Hawks lors des dernières séries éliminatoires.

Il espère pouvoir apporter cette expérience à l’équipe.

« Dans une bulle, sans dire que tu es obligé d’être toujours avec tes coéquipiers, tu les côtoies plus que normalement. Il y a moins de distractions et tu n’as pas à te soucier du monde extérieur. L’objectif de l’équipe ici est de remporter une médaille d’or encore une fois et on aura beaucoup de temps pour créer une chimie et devenir de bons amis. »

On ne sait pas encore qui sera le capitaine de l’équipe canadienne cette année, mais Dach est assurément un sérieux candidat pour succéder à Barrett Hayton, qui, l’an dernier, avait porté le « C » après avoir été lui aussi prêté par son équipe de la LNH, les Coyotes de l’Arizona.

Un meneur

L’entraîneur-chef André Tourigny n’a d’ailleurs rien à redire sur son leadership depuis le début du camp.

« J’aime l’approche de Kirby. C’est un gars qui est concentré et qui se concentre sur tous les petits détails lors des entraînements. Ce n’est pas le gars le plus volubile, mais il montre l’exemple. De pouvoir compter sur un joueur professionnel, qui a joué dans la LNH et qui arrive ici avec une attitude comme lui, qui fait tout ce qu’on lui demande, c’est la meilleure chose pour un entraîneur. » À sa première saison dans la LNH, l’an dernier, Dach a terminé avec 23 points en 64 parties. Il a par la suite explosé en séries, récoltant six points en neuf parties, passant en moyenne 19 min 24 s sur la patinoire.

Mercer s'illustre lors du premier match

Dawson Mercer avait mentionné au début du camp d’entrainement être prêt à prendre un rôle plus important avec Équipe Canada junior cette année et l’attaquant des Saguenéens de Chicoutimi l’a prouvé, samedi, lors du premier match simulé du camp.

Sa formation, Équipe Blanc, l’a emporté 4-2 sur Équipe Rouge.

Utilisé à la droite de Kirby Dach, Mercer n’a pas été en mesure de s’inscrire à la feuille de pointage, mais il a été l’un des meilleurs joueurs sur la patinoire. Il a obtenu une chance en or de marquer en première période, sur un deux contre un avec Connor McMichael, mais son tir a été stoppé par le gardien Taylor Gauthier. Puis en troisième période, il a intercepté une tentative de longue passe du gardien Tristan Lennox en désavantage numérique, mais n’a pas été en mesure de faire payer le gardien sur la contre-attaque.

« J’ai aimé les vétérans Kirby Dach ou Dylan Cozens du côté des blancs. McMichael a aussi marqué un beau but, mais je pense que Mercer a été celui qui a fait le plus de dommages », a mentionné André Tourigny après la rencontre, lui qui a aussi nommé Quinton Byfield, Peyton Krebs et Jakob Pelletier parmi les joueurs qu’il avait aimés samedi.

« Je pense que j’ai joué un bon match et j’ai créé des choses en attaque tout en jouant bien défensivement, a quant à lui analysé Mercer. À chaque présence, je voulais donner tout ce que j’avais et je pense que ç’a été la même chose pour tout le monde dans l’équipe. »

Gage Goncalves, Cozens, Philip Tomasino et McMichael ont marqué pour Équipe Blanc tandis que le défenseur des Mooseheads d’Halifax Justin Barron et Pelletier ont inscrit les buts des Rouges. Ce dernier s’était aussi fait complice sur le but de Barron.

Une frousse

Quelques minutes avant ce premier match, Hockey Canada a annoncé qu’un cas de COVID-19 avait été déclaré chez un membre du personnel de l’équipe.

« Dès la réception de ce résultat positif ce matin, notre membre du personnel a immédiatement appliqué toutes les mesures de précaution afin d’éviter tout risque d’exposition à nos joueurs, entraîneurs et membres du personnel de soutien. Le membre du personnel qui a reçu un résultat positif ainsi que quelques collègues qui ont été en contact étroit avec cette personne ont été placés en quarantaine à l’hôtel de l’équipe à Red Deer. Le match de ce soir entre les Rouges et les Blancs aura lieu comme prévu, puisque les protocoles ont indiqué que la santé et la sécurité des athlètes n’étaient pas compromises », a expliqué Hockey Canada par voie de communiqué.

Un autre match intraéquipe est prévu pour ce soir 20 h. Fraîchement débarqué à Red Deer, Xavier Simoneau patinera pour la première fois avec ÉCJ en journée et une décision sera prise à savoir s’il prendra part au match en soirée. On veut être prudent puisqu’il n’a pas joué depuis un certain moment.