LHJMQ

Miguël Tourigny vole le spectacle

Publié | Mis à jour

Le défenseur de l’Armada de Blainville-Boisbriand, Miguël Tourigny, a éclipsé les débuts du gardien William Rousseau devant la cage des Remparts de Québec, aidant les siens à signer une victoire de 4 à 3 en prolongation, jeudi soir, sur la glace du Centre Vidéotron.

Parti de son territoire, Tourigny s’est servi de sa vitesse pour se faufiler seul devant Rousseau où il a servi une habile manœuvre au portier recrue pour compléter son premier tour du chapeau en carrière dans la LHJMQ. Il revendique sept buts après seulement quatre matchs.

Cet affrontement était diffusé à TVA Sports.   

«C’est un gamer et dans les gros moments, il est toujours présent, a déclaré le pilote de l’Armada, Bruce Richardson, dont la troupe est toujours invaincue. Il est en mission depuis qu’il est arrivé avec nous et c’est encore plus le cas cette année. Ça l’a piqué de ne pas être repêché et il veut prouver qu’il peut jouer à un autre niveau.»

Les Remparts, qui disputaient un deuxième de six matchs prévus dans la bulle, n’ont toutefois pas à rougir de leur performance alors qu’ils ont été dans le coup jusqu’à la fin. Ils demeurent invaincus en temps réglementaire (2-0-2).

Premier pour Marjala 

L’attaquant finlandais Viljami Marjala avait même donné les devants aux Québécois au milieu du troisième engagement à l’aide de son premier filet sur un tir sur réception.

«On a été très bons et j’ai adoré notre performance, a souligné le grand patron des opérations hockey des Diables rouges, Patrick Roy, après le match. On est sortis forts, on a réussi à maintenir notre intensité du début à la fin [...] En jouant de la bonne manière, ça nous montre qu’on peut être dans le match contre un club de première qualité.»

Le vétéran Pierrick Dubé abondait dans le même sens, lui qui a disputé un fort match aux côtés de Théo Rochette et de la recrue Marjala en inscrivant un but et une passe.

«C’est frustrant de perdre, ce sont de petits détails, a reconnu l’attaquant de 19 ans. Cela dit, le plan de match, c’était de mettre un échec-avant et de finir nos mises en échec. C’était très important et on les a dérangés dans cet aspect. On a eu de bonnes chances de marquer qui sont venues en échec-avant.»

Dubé était encore estomaqué après la rencontre par les qualités de passeur de son coéquipier finlandais qui lui ont permis de secouer les cordages pour la première fois de la saison après qu’il l’ait joint près de l’enclave.

«Je n’ai jamais vu un joueur passer la rondelle comme ça, c’est un excellent passeur», a-t-il lâché.

Le jeune Rousseau s’en voulait sur quelques buts, mais somme toute, il a apprécié cette rentrée mouvementée.

«J’étais un peu nerveux, mais après le premier lancer, ça s’est écroulé. Je m’en veux de ne pas avoir arrêté la rondelle sur les deuxième et troisième buts, mais c’est bon d’avoir eu beaucoup de lancers (24)», a-t-il exprimé.

Entrainements bénéfiques 

La LHJMQ devra-t-elle réduire son calendrier de matchs à l’avenir? Il en comporte 68 en temps normal et l’objectif est de disputer 60 parties avant le début des séries cette saison.

«Certains n’aimeront pas ce que je vais dire, mais notre mois et demi [sans jouer et à pratiquer] a été extrêmement bénéfique, a avancé Patrick Roy. La COVID va peut-être nous faire réaliser qu’en pratiquant plus et jouant moins de matchs, on va permettre aux joueurs de notre ligue de se développer encore plus.»

La COVID s’invite chez les Sea Dogs 

Relativement épargnée depuis le début de la saison par la COVID-19, la division des Maritimes a vu un premier cas être officiellement enregistré dans l’une de ses équipes alors qu’un membre du personnel des Sea Dogs de Saint John a contracté le virus.

Les joueurs et le personnel ont été isolés et les Eagles du Cap-Breton, qui ont affronté les Sea Dogs mercredi soir, ne joueront pas jusqu’à nouvel ordre, tel que le prévoit le protocole sanitaire de la LHJMQ. Cinq parties au calendrier ont été reportées.

Les Remparts se frotteront aux Tigres de Victoriaville, samedi après-midi, à 14 h, pour leur troisième sortie dans la bulle.