Crédit : Photo d'archives, Agence QMI

LNH

Un défenseur québécois des Maple Leafs apprend bien et vite

Publié | Mis à jour

Repêché au quatrième tour par les Maple Leafs de Toronto, le défenseur québécois William Villeneuve est bien conscient qu’il devra exceller dans toutes les facettes du jeu s’il souhaite faire son chemin jusqu’à la Ligue nationale de hockey (LNH).

Le Sherbrookois de 18 ans est principalement reconnu pour sa contribution offensive, ayant marqué neuf buts et totalisé 58 points en 64 parties avec les Sea Dogs de Saint John en 2019-2020.

En 14 matchs cette saison toutefois, il a été limité à un filet et cinq points. Mais il y a une raison bien précise: il se concentre sur son jeu défensif et veut ajouter la corde de la robustesse à son arc.

«J’ai laissé un peu l’aspect offensif de côté pour essayer de me concentrer sur mon apprentissage du jeu défensif, et maintenant, je suis plus confiant dans la zone défensive, a révélé l’arrière au quotidien "Toronto Sun", samedi. Je pèse maintenant 180 lb et ça fait une grande différence par rapport à mon arrivée dans la ligue à 16 ans. J'essaie d'être plus physique et c'est un processus, mais je suis content de mes progrès.»

Bien accueilli

Villeneuve est motivé à atteindre ses objectifs, d'autant plus que les Maple Leafs lui ont clairement fait comprendre qu’ils croyaient en lui. Il a d’ailleurs été chaudement accueilli par plusieurs gros noms de l’équipe, dont Auston Matthews, John Tavares, Mitch Marner, William Nylander, Zach Hyman et Jason Spezza.

«C’est quelque chose qu’ils n’avaient pas à faire, mais ils l’ont fait, et j’ai vraiment apprécié. C'était assez surréaliste. J'ai parlé à quelques autres gars qui ont été repêchés et je ne pense pas que beaucoup d'équipes l'ont fait.»

Par ailleurs, si la dernière année a été une source de stress en raison de la pandémie de COVID-19 et de ses impacts sur les différentes ligues sportives, Villeneuve peut maintenant décompresser. Il a été repêché et il porte actuellement les couleurs d’une des rares équipes en action.

«Ç’a été une année longue et stressante pour les joueurs admissibles au repêchage avec ce qui se passait avec la COVID-19 et le repêchage retardé, a déclaré Villeneuve. Je suis heureux d'être avec une organisation de la LNH qui va croire en moi.»

«Je suis très reconnaissant de pouvoir aller à la patinoire tous les jours et de faire ce que j'aime faire. Je suis dans l’un des rares endroits en Amérique du Nord où il est possible de jouer au hockey, donc je ne tiens rien pour acquis. J'apprécie chaque jour à la patinoire et chaque occasion de jouer.»