HKN-HKO-SPO-NASHVILLE-PREDATORS-V-ARIZONA-COYOTES

Crédit : AFP

LNH

LNH : de trois à cinq équipes en danger?

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Le plan de la Ligue nationale de hockey (LNH) pour sa saison 2020-2021 inquiète plusieurs formations du circuit Bettman.

Citant des sources qui n’ont pas été identifiés, le quotidien «New York Post» rapporte qu’entre trois et cinq organisations auraient informé le commissaire Gary Bettman qu’elles seraient déficitaires et auraient du mal à survivre si la LNH adoptait le plan qu’elle propose présentement pour sa prochaine campagne. 

Toujours selon le «New York Post», les joueurs accepteraient difficilement la possibilité de recevoir un salaire au prorata dans l’éventualité de devoir jouer une saison de moins de 82 parties.

En conséquence, la ligue et son Association des joueurs discutent pour que les joueurs acceptent de recevoir 10% de leur salaire ultérieurement, alors que la LNH les compenserait en plafonnant le salaire qu’ils doivent remettre aux propriétaires (escrow) à 20%. Cela fait en sorte que les athlètes seraient assurés de recevoir 72% de leurs revenus en 2020-2021.

Une saison à l'eau 

C’est dans ce contexte que certaines équipes auraient indiqué à la LNH que ce n’était pas viable pour elles. Quelques clubs auraient donc affirmé qu’ils préféreraient qu’il n’y ait pas de campagne 2020-2021 plutôt que de devoir disputer la saison dans ces circonstances.

Un peu plus tôt cette semaine, Bettman a par ailleurs évoqué la possibilité que les clubs jouent dans des «bulles» pour de courtes périodes, en précisant qu’il aimerait mieux que les formations évoluent dans leur domicile respectif, et ce, même si les spectateurs n’y seront pas admis. Une restructuration des divisions, qui comprendrait une section toute canadienne, est aussi une possibilité sur la table.