LNH

Ô Canada, Ô Rouyn-Noranda

Ô Canada, Ô Rouyn-Noranda

Marc-André Perreault

Publié 12 novembre 2020
Mis à jour 12 novembre 2020

Commençons avec la représentation du Canada dans la LNH. Depuis toujours, ce sont les Canadiens qui sont en plus grand nombre dans la LNH. Évidemment, avec la mondialisation du sport, ce n’est pas surprenant que le nombre, en pourcentage, soit en constante diminution. La chute est quand même brutale. 

Depuis la saison 1979-80 à la saison 2019-20, nous sommes passés de 84,1% des joueurs qui sont originaires du «plus meilleur» pays au monde à 42,4%. Le calcul tient compte des joueurs qui ont joué au moins un match dans la saison.   

La République Tchèque a aussi connu une diminution quand même importante, alors qu'ils sont passés de 52 joueurs en 1999-00 à 30 la saison dernière. À l'opposé, les États-Unis ont augmenté de 10,3 % à 27,2% en 40 ans. Et que dire de la Suisse qui n’avait aucun représentant en 1979-80 à 14 la saison dernière, dont le récipiendaire du Norris.

Pour vos prochaines soirées de devinettes avec vos amis (es) , sachez qu’il y a eu des joueurs de: Taïwan, Paraguay, Nigéria, Bahamas, Corée du Sud et même de la Jamaïque!

Je me souviens... de l'Ontario  

Dans l'histoire, il y a eu 4709 joueurs canadiens qui ont joué au moins un match de saison régulière dans la LNH. Michel Déziel en a joué un en carrière, mais c'était lors des séries.

Sans surprise, c’est l’Ontario qui remporte la palme avec 2076, c’est trois fois plus que le Québec! Rien n’est parfait, donc dans les statistiques de la LNH, Jean-Gabriel Pageau est Ontarien parce qu’il est né dans un hôpital d’Ottawa. 

Même chose pour Jordin Tootoo qui est né à Churchill au Manitoba mais qui a grandi à Rankin Inlet au Nunavut.

L'eau de Rouyn-Noranda  

Vous savez que je viens de là et que par définition, j’aurais dû jouer dans la LNH. Pourquoi? C’est complètement fou la quantité de joueurs qui ont joué dans « le show » qui viennent d’une ville de seulement 42 000 habitants.

27 joueurs qui sont originaires de la capitale du cuivre ont joué au moins un match et quatre en ont joué plus de 1000! Dave Keon, Pierre et Sylvain Turgeon, Eric Desjardins, Hubert « PIT » Martin, Stéphane Matteau, Dale Tallon et Réjean Houle sont du nombre. 

Pour vous donner une idée, Rouyn-Noranda est présentement la 28e ville en terme de population au Québec. 27 gradués de la LNH, c’est plus que Laval et Gatineau ensemble.

Tout ça pour dire que Rouyn-Noranda est la plus grosse pépinière de joueurs de hockey de la LNH au Québec, toute proportion gardée.

Tant qu’à être chauvin, je donne une mention honorable à la ville de Témiscaming qui a produit quatre joueurs de la LNH malgré une population actuelle de 2431 habitants.

Sur ce, je vous laisse avec une carte du Québec et portez une attention particulière à Rouyn-Noranda.