Cyclisme

«Je m’étais promis de ne plus refaire ça»

Publié | Mis à jour

Le nom de Lyne Bessette est synonyme de réussite.  

Coureuse cycliste au talent indéniable, la femme aujourd’hui âgée de 45 ans a notamment été médaillée d'or de la course en ligne aux Jeux du Commonwealth de 1998.

Voyez, dans la vidéo ci-dessus, le premier segment de l'entrevue accordée par Lyne Bessette à Dave Morissette.

Native de Lac-Brome, elle a également été sacrée championne du Canada à six reprises et représenté le Canada aux Jeux olympiques de 2000 et de 2004. 

On parle ici d’un curriculum vitae excessivement bien garni! 

Et la crédibilité de Lyne Bessette ne s’est pas bâtie qu’avec le sport. Figurez-vous qu’elle représente, depuis le 21 octobre 2019, la circonscription de Brome-Missisquoi à la Chambre des communes du Canada sous la bannière du Parti libéral du Canada.

Cette semaine, c’est spécial «Sports et politique» à «Dave Morissette en direct». Il était donc tout naturel d’inviter l’ex-athlète dans nos studios! 

Imprévisible destin... 

Si les exploits à vélo de Lyne Bessette se comptent par dizaines, la députée libérale était également très douée en course à pied, étant plus jeune. C’est d’ailleurs en tant que coureuse qu’elle entreprend son cheminement sportif. 

D’ailleurs, pendant plusieurs années, plusieurs personnes (elle y compris!) sont d’avis que c’est dans cette discipline qu’elle laissera sa marque. Mais le destin est venu brouiller les cartes...

«J’ai fait de la course à pied entre 10 et 21 ans. Mais plus les années passaient, plus je me blessais souvent. À l’université (elle étudiait à Sherbrooke), j’étais aux prises avec des fractures de stress. 

«Un jour, vers l’âge de 20 ans, je suis revenue de l’école et je suis allée voir ma grand-mère. Je lui ai dit que je souhaitais prendre une année sabbatique, mais que je craignais la réaction de ma mère. 

«Finalement, ma grand-mère est parvenue à faire accepter le projet à ma mère! L’été suivant, j’ai alors entrepris des démarches pour travailler. Je tondais la pelouse sur un terrain de golf et j’étais serveuse dans des restaurants. 

«Je me suis également acheté un vélo, cet été-là. Je me rappelle avoir fait ma première sortie à vélo quelques jours plus tard. Après 30 kilomètres, je n’en pouvais plus et je m’étais promis de ne plus refaire ça. Mais peu après, des aînés de Sutton que je connaissais m’ont convaincu de les accompagner en vélo et m’ont également parlé d’un projet qui a retenu mon attention : le championnat provincial de 1995». 

Lyne Bessette choisit de tenter sa chance. En bonne athlète, elle ne s’y présente pas en touriste, loin de là... 

«J’ai fini troisième au contre-la-montre et septième lors de la course sur route! C’est alors que l’entraîneur de l’équipe provinciale m’a remarquée. J’ai intégré l’équipe après cette première course.»

Et on connaît la suite...