JiC

Montréal, possible ville bulle?

Publié | Mis à jour

La ville de Montréal pourrait-elle être retenue comme ville bulle par la Ligue nationale de hockey (LNH) advenant un retour au jeu?

La situation sanitaire actuelle favorise la métropole québécoise, a indiqué Renaud Lavoie lors de son segment «La mise en échec», lundi, lors de l'émission JiC. À voir dans la vidéo ci-dessus.  

«Je ne dis pas que c’est sûr à 100% que Montréal accueillera cette bulle, mais elle est dans une position beaucoup plus favorable qu'elle l’était au printemps dernier», a déclaré l’expert hockey.

La semaine dernière, le propriétaire et chef de la direction du Groupe CH, Geoff Molson, a fait savoir que les Canadiens étaient prêts à lever la main afin d’accueillir des joutes.

Une saison de 82 matchs?     

Autre question sans réponse pour l’instant : combien de parties seront au calendrier lors de la prochaine campagne? 

«Dans un concept de bulle où on va envoyer les équipes jouer 10 à 14 jours avant de les retourner chez eux, est-ce qu’on peut jouer 82 matchs de cette façon? La réponse est non», a indiqué Renaud Lavoie.

«Le seul moyen de jouer 82 matchs, c’est de faire comme la NBA, c’est-à-dire que chaque équipe joue dans sa propre ville, sans spectateurs dans les gradins», a conclu le journaliste de TVA Sports.