Impact de Montréal

«Cette équipe a du caractère» - Thierry Henry

Publié | Mis à jour

L’entraîneur de l’Impact, Thierry Henry, a salué le caractère de ses hommes, dimanche, à la suite de la victoire de 3-2 obtenue à l’arraché contre D.C. United, à Washington.

Grâce à ce gain, l’Impact s’est qualifié pour les éliminatoires pour la première fois depuis 2016. Le club, mené 2-1 par United pendant un temps, a su retrousser ses manches et faire le nécessaire pour obtenir le résultat souhaité. Et ça, Henry l’a bien vu.

«Il fallait garder la tête haute, continuer à travailler, passer la balle, centrer, se jeter dans le surface, aller au bout des centres, frapper, créer», et c’est ce que les joueurs ont ultimement fait, a observé le technicien français, en point de presse.

«Cette équipe s'est battue, a-t-il aussi mentionné. Ce match, il a un peu été à l'image de notre saison. Il a toujours fallu se battre, on l'a fait et on n'a pas lâché.»

«Cette équipe a du caractère, même si je sais que ça (la qualification) aurait pu arriver avant, a-t-il ajouté. Je ne sais pas pourquoi, on se retrouve toujours dans des situations où on réagit à la dernière minute (...) on a pu réagir et montrer un bon caractère en deuxième mi-temps.»

De bons mots pour Piette et Quioto

L’entraîneur n’a trop voulu épiloguer sur le carton rouge accordé au milieu montréalais Samuel Piette, en toute fin de match.

Indiquant qu’il se prononcerait «plus tard» sur la décision de l’arbitre, Henry a tenu à dire du Québécois qu’«il a été extrêmement bon cet après-midi, ça aussi c'est important».

Quant à l’ailier Romell Quioto, auteur du but gagnant et d’un autre gros match en général, Henry n’a pas hésité à distribuer les éloges.

«Romell a été très important pour nous, cette année, a-t-il rappelé. Quand il jouait moins bien, on souffrait (...) mais quand il est en forme, comme aujourd'hui, c'est très difficile de défendre contre lui.»

Également questionné au sujet du Cubain Jorge Corrales, qui a remis une belle copie sur le flanc gauche après une saison en dents de scie, Henry a assuré qu’il n’accordait aucune importance aux critiques souvent formulées au sujet du défenseur.

«Jorge a toujours répondu présent» cette saison, malgré les erreurs qu’il a pu commettre à l’occasion, a-t-il expliqué, se refusant à critiquer son joueur dont la volonté n’est effectivement pas à remettre en question.

Voyez le point de presse dans la vidéo ci-dessus.