Crédit : AFP

MLS

MLS : l’Inter Miami CF se qualifie

Publié | Mis à jour

C’est finalement l’Inter Miami CF qui a obtenu le dernier billet pour les éliminatoires au terme d’une lutte à cinq équipes dans l’Association de l’Est de la Major League Soccer (MLS) en vertu d’une victoire de 2 à 1 contre le FC Cincinnati, dimanche, en Floride.

Miami a profité de deux buts de Mikey Ambrose et de Leandro Gonzalez Pirez en première demie pour grimper de la 12e à la 10e place, finissant avec une fiche de 7-13-3 bonne pour 24 points. L’équipe affrontera le Nashville SC lors du match de barrage. 

Joseph-Claude Gyau a répliqué pour Cincinnati, qui a terminé bonne dernière dans l’Est.

L’Impact de Montréal, qui a défait le D.C. United (5-11-6), a quant à lui pris le neuvième rang, pendant que l’équipe de la capitale américaine a dû se contenter du 13e échelon.

Tout comme le Blue-Blanc-Noir, le Fire de Chicago avait son destin en main avant les rencontres du jour, puisqu’une victoire lui aurait assuré de prendre part au tournoi d’après-saison. La formation de l’Illinois s’est toutefois inclinée 4 à 3 contre le New York City FC et a conclu au 11e rang avec un dossier de 5-10-8 qui lui a permis d’engranger 23 points.

Chicago avait pourtant effacé un retard de deux buts dans cette rencontre. Przemyslaw Frankowski a notamment réussi un doublé, frappant lors des 42e et 43e minutes de jeu. Robert Beric avait été le premier à compter.

Alexander Callens, Gary Mackay-Steven et Jesus Medina et Valentin Castellanos ont enfilé l’aiguille pour le club new-yorkais.

L’Atlanta United FC (6-13-4) pouvait également espérer poursuivre sa saison, mais le Crew de Columbus a triomphé 2 à 1. Lucas Zelarayan et Gyasi Zardes ont inscrit les buts des vainqueurs. Marcelino Moreno a été l’auteur du filet d’Atlanta. La formation de la Géorgie a ainsi fini au 12e rang.

Le Supporters Shield échappe au TFC 

C’est l’Union de Philadelphie qui a mis la main sur le Supporters Shield, soit le championnat de la saison régulière.

L’équipe de la Pennsylvanie a obtenu son sacre en venant à bout du Revolution de la Nouvelle-Angleterre 2 à 0, au PPL Park.

Avant les affrontements de dimanche, l’Union était à égalité avec le Toronto FC.

La formation de la Ville Reine a toutefois perdu son dernier match de la saison régulière, elle qui a baissé pavillon 2 à 1 contre les Red Bulls de New York. 

Le Sporting au sommet dans l’Ouest

Contrairement à l’Association Est, aucune équipe ne jouait sa saison dans l’Association de l’Ouest. Il y avait toutefois des enjeux en ce qui concerne les positions à laquelle termineraient certains clubs.

Le Sporting de Kansas City s’est d’ailleurs assuré de finir au sommet de l’Ouest, lui qui a vaincu le Real Salt Lake au compte de 2 à 0.

Les réussites des vainqueurs ont été inscrites aux 45e et 48e minutes. Leurs auteurs ont été Khiry Shelton et Erik Hurtado.

De leur côté, les Sounders de Seattle ont aisément battu les Earthquakes de San Jose 4 à 1, ce qui lui a permis de faire un bond d’une place et de finir au deuxième échelon. Déjà assuré d’être en séries, les «Quakes» pointe au huitième et dernier rang donnant accès aux éliminatoires.

Ce sont les Timbers de Portland qui ont descendu d’un échelon, eux qui ont fait un match nul de 1 à 1 contre le Los Angeles FC. L’équipe de la Californie a quant à elle conclu sa campagne au septième rang.

Le Minnesota FC a signé un gain de 3 à 0 sur le FC Dallas. Ces clubs ont donc respectivement fini aux quatrième et sixième échelons.

Finalement, les Rapides du Colorado ont eu le meilleur 2 à 1 sur le Dynamo de Houston, ce qui leur a permis de prendre le cinquième rang.