Crédit : AFP

NFL

Les Packers humilient les 49ers

Publié | Mis à jour

Des Packers de Green Bay en grande forme n’ont eu aucun mal à se défaire des 49ers par la marque de 34 à 17, jeudi soir, à San Francisco.

Aaron Rodgers a connu un quatrième match de quatre passes de touché cette saison et a surtout complété 25 de ses 31 remises, pour un total de 305 verges par la voie des airs.

Sa cible favorite a été Davante Adams, qui a capté une longue passe de 36 verges pour le touché, au premier quart. Celui-ci a cumulé par moins de 173 verges lors du match.

Il est le premier joueur de l’histoire de la NFL à attraper 10 passes pour des gains de 150 verges ou plus dans trois de ses huit premiers matchs de la saison. Adams, lui, n’en a eu besoin que de six.

Marquez Valdes-Scantling n’a pas été le plus occupé, avec seulement deux réceptions, mais il a fait preuve d’opportunisme en transformant en majeurs ses deux opportunités. Au second quart, il s’est d’ailleurs rendu disponible pour une bombe de 52 verges de Rodgers dans la zone payante.

Les 49ers se sont finalement réveillés avec cinq minutes à compléter. L’équipe locale a inscrit deux touchés consécutifs, gracieuseté de Richie James et Jerick McKinnon.

Les Packers (6-2) augmentent leur avance en tête de la section Nord de l’Association américaine tandis que San Francisco (4-5) reste au dernier rang dans la section Ouest.