Crédit : AFP

NFL

Les Buccaneers peinent, mais l’emportent

Publié | Mis à jour

Ça n’a pas été facile, mais les Buccaneers de Tampa Bay ont réussi à vaincre les Giants de New York 25 à 23, lundi soir, au Stade MetLife.

Menés pendant la majorité de la rencontre, les «Buccs» ont repris l’avance au quatrième quart, grâce à un relais de tom Brady à Mike Evans dans la zone payante.

Mais les Giants (1-7) n’avaient pas dit leur dernier mot. Avec environ trois minutes à faire au match et sans temps d’arrêt, la formation de la Grosse Pomme a traversé le terrain. Daniel Jones a trouvé golden Tate pour le majeur. Les New-Yorkais n’ont cependant pas été en mesure de réussir le converti de deux points, ce qui a confirmé le gain des Buccaneers (6-2).

Jones a connu un match en dents de scie. Le quart-arrière des Giants a réussi 25 de ses 41 passes tentées pour 256 verges de gains et deux touchés. Il a toutefois été victime de deux interceptions.

Le porteur de ballon Wayne Gallman a inscrit l’autre réussite des perdants.

De son côté, Brady a complété 28 de ses 40 relais pour 279 verges et deux majeurs. Son autre passe de touché a été attrapée par l’ailier rapproché Rob Gronkowski. Ce dernier a connu un bon match, attrapant quatre passes pour 41 verges.

Le botteur Ryan Succop a également eu son mot à dire dans cette victoire, lui qui a réussi quatre placements.