Crédit : Winslow Townson-USA TODAY Sports

MLS

Un bon scénario pour l’Impact

Publié | Mis à jour

Même s’il n’a pas été en mesure d’obtenir sa qualification pour les éliminatoires, l’Impact de Montréal a vu deux de ses rivaux directs, le D.C. United et l’Inter Miami CF, perdent leur affrontement de dimanche.

Au Gillette Stadium, l’équipe de la capitale américaine a perdu au compte de 4 à 3 face au Revolution de la Nouvelle-Angleterre. 

C’est Teal Bunbury qui a procuré la victoire aux «Revs», lui qui inscrit les deux derniers buts des siens. Les gagnants ont aussi bénéficié d’une réussite d’Adam Buksa et d’une erreur de Russell Canoue, qui a marqué contre son camp.

Les filets du D.C. ont été les œuvres de Yamil Asad, Griffin Yow et Gelmin Rivas.

Au Rentschler Field, c’est le Toronto FC qui a donné un coup de main aux Montréalais. La formation de la Ville Reine a vaincu l’Inter Miami CF 2 à 1.

Profitant d’un tir de pénalité, Alejandro Pozuelo a procuré la victoire aux siens à la 84e. Ayo Akinola a inscrit l’autre but des Torontois, tandis que Blaise Matuidi a assuré la réplique de la formation qui en est à sa première saison en Major League Soccer (MLS).

Un classement des plus serré 

Le D.C. et Miami ont présentement 21 points, soit deux de moins que l’Impact. Le club québécois est installé au neuvième rang du classement dans l’Est, alors que ses rivaux sont respectivement 12e et 13e.

Ce sont le Fire de Chicago (10e) et l’Atlanta United FC (11e) qui sépare le Bleu-Blanc-Noir et les deux autres formations au classement. Les deux clubs ont 22 points.

Le club de Géorgie a remporté son affrontement du jour au compte de 2 à 0 sur le Cincinnati FC. De son côté, Chicago sera en action mercredi prochain contre le Minnesota FC.

Le Supporters’ Shield échappe à l’Union 

Au Mapfre Stadium, l’Union de Philadelphie aurait pu confirmer sa première place au classement général de la MLS avec une victoire, mais le Crew de Columbus est venu jouer les trouble-fêtes en l’emportant 2 à 1.

Philadelphie est encore installé au premier rang du classement, mais a maintenant le même nombre de points que le Toronto FC.

Dans la partie contre le Crew, Krisztian Nemeth a même empêché l’Union de mettre la main sur un petit point, qui aurait été un prix de consolation, en brisant l’égalité à la 84e minute de jeu. Artur avait quant à lui ouvert la marque en première mi-temps.

Jamiro Monteiro, sur tir de pénalité, a été le seul à assurer la réplique pour les visiteurs, qui ont cadré pas moins de neuf tirs sur la cage de Eloy Room.