Crédit : AFP

F1

GP d'Émilie-Romagne: autre victoire pour Hamilton, Stroll 13e

Publié | Mis à jour

Le Britannique Lewis Hamilton a remporté le Grand Prix de Formule 1 d'Émilie-Romagne, dimanche sur le circuit d'Imola en Italie, alors que le Québécois Lance Stroll a terminé en 13e position.

Stroll a endommagé son aileron avant dès le premier tour et a dû faire un arrêt prématuré aux puits. Il n'a pu remonter au classement par la suite. 

«Ce fut une journée très difficile, a avoué le pilote de 21 ans sur le site web de l’écurie Racing Point. Le contact avec Esteban [Ocon] au premier tour a vraiment ruiné ma course et j’ai subi des dégâts significatifs à l’aileron avant. C’est dommage parce que j’avais été en mesure de gagner quelques places au départ.»

Lors d’un arrêt aux puits, Stroll n’a pu éviter l’un des mécanos qui était chargé de soulever sa voiture. Celui-ci a reçu son appareil à la hauteur du torse et a visiblement été sonné par le contact.

«Au dernier arrêt, mes freins étaient très froids et j’ai été trop loin dans les puits. Je suis heureux d’apprendre que mon mécanicien est correct; c’est le plus important, a-t-il dit. Il n’y a pas beaucoup de positif à retirer d’aujourd’hui [dimanche], donc allons de l’avant.» 

Un 7e titre consécutif pour Mercedes

Sur la ligne d'arrivée de la 13e manche sur 17 cette saison, Hamilton devance le Finlandais Valterri Bottas (Mercedes), parti en pole position, et l'Australien Daniel Ricciardo, pour son deuxième podium avec Renault. En raison du résultat de ses deux pilotes, l'écurie Mercedes a remporté un septième titre consécutif des constructeurs.

Le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull) a lui été contraint à l'abandon, victime d'une casse mécanique, alors qu'il évoluait en deuxième position derrière Hamilton, qui prend aussi le point du meilleur tour.

Sur la grille, le sextuple champion du monde s'élançait derrière Bottas et devant Verstappen, mais ce dernier a pris le meilleur sur le Britannique au premier virage. 

Misant sur un coup stratégique sur une piste étroite sur laquelle dépasser est compliqué, Hamilton a étendu autant que possible son premier relais, alors que ses adversaires directs avaient déjà changé leurs pneus, et progressivement creusé l'écart devant eux.

Grand bien lui en a fait, une voiture de sécurité virtuelle (consécutive à l'arrêt en piste du Français de Renault Esteban Ocon) ayant ensuite ralenti le peloton et permis de changer ses propres gommes sans perdre sa position de leader.

Verstappen, par la suite, a fait mentir la réputation du tracé italien en dépassant Bottas, handicapé depuis le 2e tour par un débris d'aileron coincé sur sa monoplace, avant d'abandonner.

Parmi les autres abandons, on compte les Français Pierre Gasly (AlphaTauri, perte de pression hydraulique), et Esteban Ocon (Renault, boîte de vitesses), le Britannique George Russell (Williams, sortie de piste) et le Danois Kevin Magnussen (maux de tête).

 Pendant que Stroll éprouvait des ennuis, l’autre pilote de Racing Point, Sergio Perez, a pris le sixième rang. Parti 11e, le Mexicain a même passé près du podium.

«C’était très près d’être une course parfaite pour nous aujourd’hui», a-t-il mentionné, lui qui a permis à son équipe de mettre la main sur huit précieux points.

La prochaine épreuve sera le Grand Prix de Turquie prévu le 15 novembre. 

Classement  

  1. Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) les 309,049 km en 1 h 28:32.430 
  2. Valtteri Bottas (FIN/Mercedes) à 5.783 
  3. Daniel Ricciardo (AUS/Renault) à 14.320 
  4. Daniil Kvyat (RUS/AlphaTauri-Honda) à 15.141 
  5. Charles Leclerc (MON/Ferrari) à 19.111 
  6. Sergio Pérez (MEX/Racing Point-Mercedes) à 19.652 
  7. Carlos Sainz Jr (ESP/McLaren-Renault) à 20.230 
  8. Lando Norris (GBR/McLaren-Renault) à 21.131 
  9. Kimi Räikkönen (FIN/Alfa Romeo Racing-Ferrari) à 22.224 
  10. Antonio Giovinazzi (ITA/Alfa Romeo Racing-Ferrari) à 26.398 
  11. Nicholas Latifi (CAN/Williams-Mercedes) à 27.135 
  12. Sebastian Vettel (GER/Ferrari) à 28.453 
  13. Lance Stroll (CAN/Racing Point-Mercedes) à 29.163 
  14. Romain Grosjean (FRA/Haas-Ferrari) à 32.935 * 
  15. Alexander Albon (THA/Red Bull-Honda) à 57.284  

* pénalisé de 5 sec pour avoir dépassé sans raison les limites de la piste à plusieurs reprises

Meilleur tour en course: Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) 1:15.914 au 63e tour (moyenne: 234,121 km/h)

Abandons: Pierre Gasly (FRA/AlphaTauri-Honda): problème mécanique 9e tour, Esteban Ocon (FRA/Renault): problème mécanique 28e tour, Max Verstappen (NED/Red Bull-Honda): problème mécanique 48e tour, Kevin Magnussen (DEN/Haas-Ferrari): maux de tête 51e tour, George Russell (GBR/Williams): tête-à-queue 52e tour