LNH

Un message des Golden Knights?

Publié | Mis à jour

La situation du gardien québécois Marc-André Fleury au sein des Golden Knights de Vegas continue de faire jaser.

Récemment, il était révélé qu’il resterait avec l’équipe, malgré les rumeurs de transaction, afin de former un tandem avec Robin Lehner, à qui un contrat à long terme vient d’être consenti.  

Il appert cependant que l’organisation voit vraiment Fleury comme le second gardien de l’équipe. Et certainement plus comme l’une de ses vedettes.

Une photo prise récemment au centre d’entraînement de l’équipe semble en dire long sur la position de l’organisation au sujet de Fleury. Et puisqu’on y est, de l’attaquant Max Pacioretty aussi.

On y voit un énorme panneau publicitaire sur lequel figurent cinq joueurs-vedette de l’équipe. Fleury et l’ancien capitaine des Canadiens n’y sont pas.

«On est en train de nous dire, avec cette photo, que ça se peut que l'année prochaine, ces deux-là soient pas là», a avancé notre journaliste Renaud Lavoie, jeudi, à «JiC».

Renaud, comme plusieurs autres observateurs, estime que Fleury est victime d’un manque de respect de la part de l’organisation à laquelle il avait immédiatement donné une crédibilité sportive lors de sa première saison dans la LNH, en 2017-2018.

Et il ne comprend pas pourquoi Lehner est perçu comme étant indiscutablement supérieur au Québécois à l’heure actuelle.

«Je ne suis pas en train de dire que ce n’est pas un bon gardien de but, mais il n'a pas fait la moitié de ce que Marc-André a fait dans cette équipe-là, et dans la Ligue», a-t-il résumé.

Voyez sa chronique «La mise en échec» dans la vidéo ci-dessus.