Canadiens de Montréal

Lueur d'espoir du Groupe CH

Publié | Mis à jour

En ces temps d’incertitude, le Groupe CH nous offre une petite lueur d’espoir. 

Fin janvier, avant le début de la pandémie au Québec, on annonçait que 10 loges et trois sections de la zone Desjardins du Centre Bell seraient retirées pour faire place à un «Espace VIP». Il était question de 200 places de luxe, au prix de 19 000$ chacune.  

Or, malgré tous les bouleversements causés par la COVID-19, il semble que le projet sera mené à terme.

«Ce projet-là se déroule présentement, a indiqué le journaliste de TVA Sports Renaud Lavoie, mardi, lors de l’émission JiC. Du côté du CH, on va de l’avant. Il y a quelques mois de retard, c’est normal [...] mais on s’attend à ce que, lorsque la prochaine saison recommencera avec des spectateurs dans les gradins, ce projet-là sera complètement réglé.» 

L’organisation a visiblement bon espoir de pouvoir accueillir des partisans au Centre Bell en 2021. 

«J’ai vu ça un peu comme une lueur d’espoir, s’est réjoui Lavoie. On dépense quand même et on tente quand même d’améliorer les choses.» 

Début de saison en janvier : trop optimiste?   

Ce n’est pas un secret : le commissaire de la Ligue nationale de hockey, Gary Bettman, aimerait bien que la campagne 2020-2021 soit lancée le 1er janvier. 

Cependant, l’objectif ne paraît plus réaliste. C’est du moins l’avis de Brian Conway, le directeur du centre des maladies infectieuses de Vancouver. 

Lors d’un entretien accordé au Vancouver Province, l’expert a indiqué qu’il serait mal avisé de donner le coup d’envoi durant le temps des fêtes. Il faudrait plutôt viser un départ en février. 

«Depuis l’Action de grâce canadienne au début du mois, il y a une montée en flèche des cas de coronavirus au pays», a d’ailleurs noté Lavoie. 

Voyez la chronique «La mise en échec» de Renaud Lavoie dans la vidéo ci-dessus.