Crédit : AgenceQMI

LNH

Toronto, un choix naturel selon Lindros

Publié | Mis à jour

L’ancien attaquant Eric Lindros comprend parfaitement la décision du vétéran Joe Thornton, qui a décidé de poursuivre sa carrière avec les Maple Leafs de Toronto, car pour plusieurs joueurs ontariens, porter le chandail bleu et blanc constitue un rêve de jeunesse.

D’ailleurs, l’ex-numéro 88 avait sauté sur l’occasion d’évoluer avec cette organisation en signant un contrat d’un an en 2005-2006. Donc, il est normal selon lui que les John Tavares, Jason Spezza et Wayne Simmonds aient décidé de jouer dans la Ville Reine. Et il en va de même pour Thornton, signataire d’une entente d’une saison et de 700 000 $. 

«C’est quelque chose de spécial de pouvoir performer à Toronto. Si vous ne le pensez pas, bien, allez signer en Arizona», a affirmé Lindros au quotidien «Toronto Sun».

D’après celui-ci, la chance de remporter la coupe Stanley dans leur patelin incite plusieurs hockeyeurs d’expérience à jeter leur dévolu sur les Leafs lorsque vient le temps de choisir leur prochain lieu de travail.

«Pouvez-vous imaginer ça si les Leafs y parviennent? Ce serait immense», a souligné l’homme de 47 ans qui avait été limité à 22 points en 33 matchs lors de sa seule campagne à Toronto.

«Puis, compter sur ces gars-là a une valeur importante. Si vous ne voulez pas contribuer, n’allez pas ici, a-t-il ajouté. Par exemple, Jason [Spezza] savait dans quoi il s’embarquait. Vous pouvez le constater. Il a eu cette bagarre [avec Dean Kukan, des Blue Jackets de Columbus] dans les séries. Je ne suis pas un partisan des combats, mais il y a un moment et un endroit pour cela. Et je croyais que c’était excellent. Il a aidé son club à continuer, à ne pas abandonner. C’est ce que ces joueurs accomplissent et c’est ce que les équipes attendent d’eux. Ils savent quand faire les choses.»

Le désir de jouer est là 

Pour l’ancienne vedette des Flyers de Philadelphie, le directeur général des Leafs, Kyle Dubas, a pris les bonnes décisions en ramenant Spezza au sein de sa formation et en faisant appel à Simmonds et Thornton pendant les derniers jours.

«Vous ne pouvez pas obtenir de meilleurs joueurs que ceux qu’ils viennent d’acquérir. Ils l’ont fait sans toucher leur top 4, a-t-il dit en évoquant les Auston Matthews, John Tavares, Mitch Marner et William Nylander. Joe ne se préoccupe pas de l’argent, pas plus que Jason ou quiconque ayant signé là. Ces athlètes ont fait leur choix et ils ont décidé de venir à Toronto. Je pense que c’est excellent.»