Crédit : Photo d'archives

Tennis

Milos Raonic met son grain de sel à un épineux débat

Publié | Mis à jour

Tant et aussi longtemps que Rafael Nadal, Roger Federer et Novak Djokovic domineront les courts de tennis au plus haut niveau, le débat à savoir lequel est le meilleur de tous les temps continuera de brûler les lèvres des amateurs. Même Milos Raonic, qui s’est fait poser la question après sa victoire contre Karen Khachanov en quart de finale du tournoi de Saint-Pétersbourg, n’a pas trop osé se mouiller.

«C’est dur de débattre à ce sujet, parce qu’il y a encore plusieurs scénarios possibles, a indiqué le Canadien, au site de l’ATP. Il y a Rafa qui sera dans les parages pour jouer encore plus. Il y a Roger qui va revenir l’année prochaine pour jouer un peu plus. Il y a Novak qui a l’âge de son côté et qui a assurément été le plus en santé des trois, du moins dans les dernières années.»

Chaque membre du fameux «Big Three» peut compter sur des exploits de taille pour faire pencher la discussion dans leur direction.

Avec sa plus récente victoire à Roland-Garros, Nadal a égalé le record de Federer pour le plus grand nombre de titres (20) du Grand Chelem, mais le Suisse est celui qui a gagné le plus de tournois (103) sur le circuit de l’ATP. C’est aussi ce dernier qui peut se vanter d’avoir trôné au sommet du classement du circuit pendant le plus grand nombre de semaines (310), un record dont pourrait toutefois s’emparer son adversaire serbe s’il maintient sa position jusqu’au 8 mars 2021.

«Ce n’est pas seulement une question de Grand Chelem. Les semaines au premier rang mondial comptent, les duels qu’ils ont joués entre eux comptent. Le nombre de fois que tu as gagné un seul Grand Chelem compte, les tournois Masters aussi. Il y aura toujours un argument en faveur d’un des trois.

«C’est incroyable ce que Rafa a réalisé, de gagner un tournoi 13 fois en 16 ans, ajoute le représentant de l’unifolié de 29 ans, au sujet des titres de l’Espagnol à Roland-Garros. Avant que ces trois gars-là commencent, le record pour le nombre de Grands Chelems était de 14. Il a la chance d’en avoir 14 grâce à un seul événement. Qui aurait cru ça possible?»

Une chose est sûre, les amateurs de tennis sont choyés de voir ses trois légendes du sport rivaliser au même moment.

«Nous sommes chanceux de pouvoir avoir ce débat au sein d’une même génération, où il est possible de les comparer, au lieu de comparer avec des joueurs d’il y a 20 ou 40 ans», de dire Raonic.