Crédit : AFP

Baseball - MLB

Les Dodgers n’ont pas perdu de temps

Une seule manche aura suffit.

Publié | Mis à jour

14 frappeurs, 11 points, 7 coups sûrs, 2 circuits et un grand chelem dès la première manche. 

C’est tout ce dont les Dodgers de Los Angeles ont eu besoin pour remporter le troisième match de la série de championnat les opposant aux Braves d’Atlanta par la marque de 15 à 3.

Les 11 points représentent évidemment un record du baseball majeur pour le plus grand nombre inscrit en une manche de séries éliminatoires.

Le partant des Braves, Kyle Wright, n’a fait que passer. En deux tiers de manches et 28 lancers, il a concédé sept points.

Tout le contraire de son adversaire, Jose Urias qui a bien fait en limitant les Braves à un seul point en cinq manches de boulot.

Max Muncy avec quatre points produits, Corey Seager et Joc Pederson avec trois ont été les plus productifs en attaque pour L.A.

Statistiques intéressantes, avant cette première manche historique, les Braves n’avaient accordé que 13 points au total à leurs sept premiers matchs en séries.

Clayton Kershaw, qui a dû céder sa place lors du deuxième match en raison de spasmes au dos, pourrait effectuer un retour au monticule pour la rencontre #4.

Les Braves mènent toujours la série 2-1.