LNH

La section canadienne de plus en plus plausible

Publié | Mis à jour

L’idée de regrouper les sept équipes canadiennes de la Ligue nationale de hockey (LNH) au sein d’une même section la saison prochaine devient de plus en plus concrète, à en juger les récents propos du propriétaire des Golden Knights de Vegas, William Foley.

Au cours d’une émission à la chaîne radiophonique KSHP, mercredi, l’homme d’affaires a souvent évoqué ce scénario, surtout quand il fut interrogé au sujet des retrouvailles entre les Knights et leur ancien défenseur Nate Schmidt, échangé dernièrement aux Canucks de Vancouver. 

«Oui, mais ils vont jouer dans une division toute canadienne l’an prochain», a-t-il répondu à quelques reprises relativement aux joueurs de la formation britanno-colombienne.

Foley a pu élaborer davantage sa pensée, affirmant que la fermeture de la frontière canado-américaine représente un problème qui n’est pas à la veille de se régler.

«C’est une grosse affaire. Je ne pense pas qu’elle sera ouverte avant le 1er janvier. Je ne le crois vraiment pas, a-t-il dit. Le Canada traverse la crise et il est aux prises avec une hausse des cas, donc il a recommencé le confinement. Winnipeg se ferme. Le Québec vit une nouvelle vague. Donc, je pense qu’il y aura une section canadienne. Je ne crois pas qu’on traversera la frontière.»

Un retour au début 2021? Pas sûr 

Même si le commissaire de la LNH, Gary Bettman, a mentionné souhaiter la reprise des activités de son circuit pour le 1er janvier, Foley demeure bien sceptique à cet égard. 

L’impossibilité d’accueillir des partisans dans plusieurs arénas risque de constituer un frein pour la ligue.

«Si nous ne pouvons jouer devant des spectateurs, je ne sais pas si beaucoup d’équipes – incluant nous – pourront tenir le coup. Ce sera très difficile, a-t-il admis. 

«Vous devez faire un sérieux engagement financier si vous n’êtes pas capable de jouer devant les amateurs. Je pense que Gary Bettman ne voudra pas nous contraindre à évoluer dans des amphithéâtres vides. Il y aura un autre plan.»

Voyez sur la vidéo les analystes de Dave Morissette en direct commenter cette nouvelle.