Crédit : AFP

NFL

La COVID-19 frappe une autre équipe de la NFL

Publié | Mis à jour

Les Falcons d’Atlanta sont à leur tour aux prises avec le coronavirus, puisqu’un cas positif a été recensé au sein de leur effectif, jeudi.

En matinée, le réseau ESPN a fait état de quatre cas, ajoutant que les installations du club concerné sont fermées momentanément. Peu de temps après, la même source a rapporté cependant qu’une seule personne avait été infectée et que celle-ci n’était pas un joueur. Son identité n’a pas été dévoilée.

Par ailleurs, le nom du plaqueur défensif Marlon Davidson avait été inséré sur la liste des joueurs non disponibles en lien avec le coronavirus, mardi.

Évidemment, la présence d’un individu déclaré positif à la COVID-19 risque de compromettre la présentation du prochain match des Falcons qui doivent visiter les Vikings du Minnesota, dimanche.

La NFL pourrait décider de reporter cet affrontement, comme elle l’a fait pour d’autres parties dans les dernières semaines. Certaines formations – notamment les Titans du Tennessee et les Patriots de la Nouvelle-Angleterre – ont ainsi vu leur calendrier modifié à cause de la propagation du coronavirus parmi leurs joueurs.

L’année 2020 est particulièrement difficile à Atlanta, où l’équipe du quart Matt Ryan demeure sans victoire après cinq rencontres. Il y a quelques jours, l’organisation a congédié le directeur général Thomas Dimitroff et l’entraîneur-chef Dan Quinn. Ce dernier a été remplacé par Raheem Morris sur une base intérimaire.