Crédit : Photo d'archives, AFP

NFL

Michael Thomas s'est battu avec un coéquipier

Publié | Mis à jour

Suspendu par les Saints de La Nouvelle-Orléans, le receveur de passes Michael Thomas aurait été sanctionné en raison d’un échange de mauvais mots avec ses instructeurs.

Selon le site The Athletic, le joueur de 27 ans a été bel et bien impliqué dans une bagarre avec un coéquipier durant un entraînement, soit Chauncey Gardner-Johnson.   

Or, d’après cette source, il a répliqué à des commentaires des entraîneurs présents, ce qui lui a valu de manquer le match de lundi contre les Chargers de Los Angeles.

De plus, Thomas a lancé des injures aux soigneurs du club qui, selon lui, n’ont pas suffisamment protégé sa cheville. Enfin, il a accusé un membre du personnel d’avoir illégalement accédé à ses courriels.

L’athlète concerné avait raté les trois duels précédant sa suspension à cause d’une blessure à sa cheville. Pour ce qui est de la suite, le pilote des Saints, Sean Payton, n’a rien garanti et l’absence du joueur pourrait se prolonger.

«Je vous tiendrai au courant, avait-il dit aux médias. Nous discuterons de cela et nous vous informerons au moment approprié.»

Thomas n’a joué que le premier match de la saison des siens et a obtenu 17 verges en trois réceptions.

Dalvin Cook ne devrait pas y être 

Par ailleurs, les Vikings du Minnesota s’attendent à ce que le porteur de ballon Dalvin Cook soit absent, dimanche prochain, lors du duel contre les Falcons d’Atlanta.

C’est ce qu’une source a confirmé au site sportif The Athletic, mardi.

Le demi offensif souffre d’une blessure à une cuisse qu’il a subie face aux Seahawks de Seattle, dimanche soir.

Cette saison, Cook a couru avec le ballon en main à 92 reprises pour des gains de 489 verges et sept touchés. Il s’agit d’ailleurs de sommets dans la NFL. Il a également attrapé 12 passes pour 64 verges.

Après leur affrontement contre les Falcons, les Vikings auront droit à une semaine de congé. Il semblerait que les dirigeants de l’équipe veulent réévaluer l’état de santé du porteur de ballon uniquement après celle-ci.