Crédit : AFP

Baseball - MLB

Les Rays doublent leur avance

Publié | Mis à jour

Les Rays de Tampa Bay ont obtenu un deuxième gain en autant de rencontres contre les Astros de Houston, lundi soir, dans le cadre de la série de championnat de la Ligue américaine.

Dans l’affrontement du jour, la formation floridienne a obtenu un gain de 4 à 2.

Les Rays se sont rapidement inscrits à la marque dans ce duel. Manuel Margot a claqué une bombe de trois points dès l’engagement initial.

En plus de se démarquer au bâton, le natif de la République dominicaine s’est aussi distingué en défensive. En deuxième manche, il a capté une fausse balle de George Springer grâce à une belle course et un attrapé spectaculaire réalisé en tombant sur une balustrade. Le héros du jour s’est d’ailleurs assuré de garder la balle dans son gant, alors qu’il tombait sur une passerelle située proche des estrades du Petco Park.

Cet exploit a mis fin à l’engagement, alors que deux joueurs des Astros étaient en position de marquer.

«En m’approchant, je ne réalisais pas vraiment à quel point c’était haut [...], a dit Margot à propos de la balustrade, lors d’un entretien avec le réseau MLB Network après la partie. Quand j’ai commencé à rouler dessus et que j’ai réalisé que c’était une plus grosse chute que je ne l’anticipais, j’ai eu un peu peur.»

Le gérant des Rays, Kevin Cash, a été très impressionné par l’effort de son joueur.

«Juste d’avoir la capacité de savoir où tu es et de se dire : ”je vais frapper quelque chose, mais je vais faire l’attrapé” et qu’il le fasse, c’est vraiment impressionnant», a affirmé l’entraîneur, en précisant qu’il avait toutefois préféré sa claque de trois points.

C’est Mike Zunino qui a produit l’autre point des vainqueurs, lui qui a frappé un circuit en solitaire lors de la septième manche.

Carlos Correa et Springer ont permis aux Astros d’éviter le blanchissage.

Au monticule, Charlie Morton a obtenu le gain. En cinq manches de boulot, le partant des Rays n’a donné aucun point sur cinq coups sûrs. Il a également passé cinq adversaires dans la mitaine. Son coéquipier Nick Anderson a enregistré le sauvetage.

Chez les Astros, Lance G. McCullers a bien fait, malgré la défaite. L’artilleur de 27 ans a œuvré pendant sept manches. Il a permis l’ensemble des points de ses rivaux, mais ne leur a donné que quatre frappes en lieu sûr. Il a aussi retiré 11 d’entre eux sur des prises.

Les Astros tenteront de réduire l’écart dans cette série d’un maximum de sept rencontres mardi.