Crédit : AFP

NFL

Nick Foles a encore le meilleur sur Tom Brady

Publié | Mis à jour

Les Bears de Chicago ont eu besoin de tout leur petit change pour vaincre les Buccaneers de Tampa Bay, mais ils ont réussi à le faire par la marque de 20 à 19, jeudi, au Soldier Field.

Outre une confrontation importante pour le classement, ce match était également le premier opposant les quarts-arrière Tom Brady et Nick Foles depuis le Super Bowl LII. À l’époque, les Eagles de Philadelphie de ce dernier avaient mis la main sur le trophée Vince-Lombardi aux dépens des Patriots de la Nouvelle-Angleterre. 

Brady et Foles évoluent aujourd’hui sous de nouvelles couleurs, et contrairement à cette célèbre soirée du 4 février 2018, ce ne sont pas les quarts qui ont été les plus impressionnants, ni les plus efficaces.

Chaque quart a lancé une passe de touché, mais c’est le botteur de Tampa Bay Ryan Succop qui a fait la différence avec quatre placements réussis, dont celui qui donnait une priorité de deux points aux Buccaneers (3-2) avec peu de temps au cadran. Brady et Mike Evans avaient combiné plus tôt dans la rencontre pour le touché.

Foles a organisé une dernière attaque pour les Bears (4-1) en fin de rencontre et le botteur Cairo Santos a joué les héros en réussissant son placement de 38 verges avec 73 secondes à compléter. Brady n’a finalement pas été en mesure de remonter le terrain à temps.

L’équipe locale avait frappé fort au second quart. David Montgomery y a été d’une course de trois verges pour le majeur et Foles a ensuite rejoint dans la zone des buts Jimmy Graham, qui a effectué un bel attrapé d’une main.