Georges St Pierre

Crédit : Simon Clark/Agence QMI

UFC

«GSP» ne ferme pas la porte

Publié | Mis à jour

À 39 ans, le Québécois Georges St-Pierre rit toujours de bon coeur lorsqu’on lui suggère un retour dans l’octogone, mais le champion retraité ne ferme jamais la porte complètement.

Dans une entrevue accordée au réseau TSN, le célèbre combattant d’arts martiaux mixtes a répété, jeudi, que les astres avaient besoin d’être alignés parfaitement pour qu’on le retrouve, un jour, dans un duel contre le Russe Khabib Nurmagomedov.

«Il a besoin de se concentrer sur Justin Gaethje, car ce sera difficile. Ce ne sera pas une balade dans le parc», a-t-il d’abord noté, à propos du prochain combat de Nurmagomedov, prévu le samedi 24 octobre, lors de l’UFC 254, aux Émirats arabes unis.

«Nous allons voir»

Concernant un éventuel affrontement face au combattant russe, «GSP» a indiqué qu’un terrain d’entente devrait notamment être trouvé, puisque Nurmagomedov se bat habituellement chez les 155 livres.

«Je ne rajeunis pas, a par ailleurs mentionné St-Pierre, visiblement amusé. J’ai 39 ans et il y a trois ans, avant que je prenne ma retraite, nous avions essayé d’organiser ce combat et j’étais partant. L’UFC ne voulait pas le faire. Trois ans ont passé et je ne sais pas si l’UFC a changé d’avis, mais même si elle changeait d’idée, les astres auraient besoin d’être alignés. Nous allons voir.»

- En février 2019, St-Pierre (26-2, 8 K.-O.) avait annoncé sa retraite lors d’une conférence de presse au Centre Bell. Depuis, il a notamment été intronisé au Temple de la renommée de l’UFC, en mai dernier.