Repêchage 2020 de la LNH

Alexis Lafrenière: un prince à New York

Publié | Mis à jour

Le secret le moins bien gardé de la Ligue nationale de hockey (LNH) a été officialisé mardi: les Rangers de New York ont fait du Québécois Alexis Lafrenière le tout premier choix du repêchage tenu virtuellement, mardi. 

Largement identifié comme le favori pour cette première sélection, Lafrenière a été nommé joueur par excellence de la Ligue canadienne de hockey (LCH) au terme de la campagne 2019-2020, honneur qu’il remportait pour une deuxième année consécutive. Il est le premier Québécois depuis Marc-André Fleury en 2003 à être le premier joueur repêché.   

Peu de temps après sa sélection, le Québécois a avoué à Louis Jean que les Rangers ne lui avaient rien confirmé avant le repêchage.

«Je ne le savais pas. C'est un gros soulagement. Je suis vraiment content d'avoir enfin été repêché et de me retrouver avec les Rangers.» Voyez l'entrevue complète sur la vidéo qui se retrouve un peu plus haut.

Pour l’occasion, le mythique Empire State Building était illuminé hier soir aux couleurs des Rangers, soit le bleu, le blanc et le rouge. Sur le compte Twitter du célèbre édifice de la 5e avenue, on a souligné le choix de Lafrenière en écrivant même son nom de famille avec l’accent grave sur le «e».

Les Rangers ont également eu une belle touche pour le prodige de l’Océanic de Rimouski en titrant en français à la une de leur site web : «Bienvenue à Broadway».

«C’était un sentiment irréel, a dit Lafrenière lors d’une visioconférence. Les Rangers sont une grande organisation. C’est un honneur. Quand j’ai entendu mon nom, j’ai trouvé ça spécial. Nous attendions ce moment depuis longtemps.» 

Agissant à titre de capitaine de l’Océanic de Rimouski dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, Lafrenière a récolté pas moins de 112 points en 52 parties lors de la dernière saison. Il a totalisé 114 buts et 297 points en 173 parties dans la LHJMQ.

Lafrenière avait décidé de ne pas rejoindre l’Océanic cet automne, préférant se concentrer sur sa préparation en vue de la campagne de la LNH.

Byfield devant Stuetzle    

Au deuxième échelon, les Kings de Los Angeles ont pour leur part jeté leur dévolu sur l’attaquant Quinton Byfield, tandis que les Sénateurs ont choisi l’attaquant allemand Tim Stuetzle quelques instants plus tard.

En plus d’être un excellent marqueur – 32 buts et 82 points en 45 parties avec les Wolves de Sudbury –, Byfield possède le gabarit de l’emploi, à 6 pi 4 po et 215 lb. Pour sa part, Stuetzle a impressionné la saison passée en totalisant sept buts et 34 points en 41 parties dans la principale ligue allemande avec les Eagles de Mannheim bien qu’il ait disputé plus de la moitié de la saison âgé de 17 ans. 

Les Red Wings de Detroit ont recruté l’attaquant suédois Lucas Raymond au quatrième échelon. Peu utilisé l’année dernière en raison de son jeune âge avec Frolunda, en première division suédoise, il a un but et deux points en quatre parties cet automne.

Avec leur deuxième sélection du jour, les Sénateurs ont pour leur part ajouté le défenseur américain Jake Sanderson. Le fils de Geoff Sanderson semble avoir hérité de la vitesse et de l’explosivité de son père. Il a inscrit deux buts et totalisé 14 points en 19 parties avec le programme de développement américain des moins de 18 ans.

En bref :   

En vertu de deux transactions distinctes avec les Rangers et les Capitals de Washington, les Flames de Calgary ont descendu de la 19e position à la 24e. Au passage, ils ont ajouté les 72e et 80e sélections à leur banque de choix. Aucun autre échange n’a été effectué.

Hendrix Lapierre (22e, Capitals de Washington), Jacob Perreault (27e, Ducks d’Anaheim) et Mavrik Bourque (30e, Stars de Dallas) sont les autres Québécois à avoir été repêchés au premier tour. Dawson Mercer (18e par les Devils), originaire de Terre-Neuve, ainsi que Justin Barron (25e, Avalanche du Colorado) évoluent également dans la LHJMQ.

Les rondes 2 à 7 auront lieu mercredi.

Par ailleurs, le commissaire de la LNH, Gary Bettman, a profité de l’occasion pour annoncer que son circuit visait le 1er janvier 2021 pour amorcer sa campagne 2020-2021. 

Voyez les commentaires de l'entraîneur des Sags, Yanick Jean, sur la vidéo qui se retrouve un peu plus haut.