Crédit : JOEL LEMAY/AGENCE QMI

Canadiens de Montréal

Karl Alzner: le CH a pris sa décision

Publié | Mis à jour

L’association entre le Canadien de Montréal et le défenseur Karl Alzner prendra fin mercredi, car le Tricolore a décidé de soumettre son nom au ballottage, mardi, dans le but de racheter son contrat.

Comme les partisans, l’organisation du CH a dû se montrer patiente avant d’en arriver à une telle solution. Il fallait diminuer, autant que possible, l’impact sur la masse salariale pour les années à venir.

Puisque l’entente liant les deux parties était encore valide pour deux ans, le salaire d’Alzner comptera pour 3,958 millions $ sur la masse du Bleu-Blanc-Rouge en 2020-2021, puis 1,958 million $ durant la campagne suivante et 833 000 $ en 2022-2023 ainsi qu'en 2023-2024.

À la suite de ce rachat, Alzner, 32 ans, pourra offrir ses services à l’organisation de son choix dès vendredi. Reste à voir si un nouveau club osera lui faire signe à moindre coût. Loin d’être impossible. Minimalement, Alzner ne sera plus un fardeau sur la masse salariale de son éventuelle formation.

«J’aimerais remercier la direction du Canadien de m’avoir donné une opportunité d’amorcer un nouveau départ, même si je sais qu’il n’était pas nécessaire pour elle de le faire, a déclaré Alzner dans un communiqué dont le réseau Sportsnet a obtenu copie. Je suis reconnaissant pour les amitiés que j’ai pu me faire avec mes coéquipiers et le personnel responsable du conditionnement. J’espère qu’elles dureront longtemps.»

«La ville m’a permis de connaître une culture différente et l’amour qu’elle a pour son équipe est admirable. Je souhaite obtenir une autre chance de jouer dans cette ligue et de marcher à nouveau au Centre Bell.»

Une bourde de Bergevin

Dans ce qui fut un très mauvais contrat accordé par le directeur général Marc Bergevin le 1er juillet 2017, le défenseur avait obtenu un pacte de cinq ans pour 23,125 millions $. L’ancien des Capitals de Washington n’a pas obtenu les succès escomptés dans la métropole québécoise, étant momentanément rétrogradé au Rocket de Laval, dans la Ligue américaine.

Ayant passablement ralenti, le vétéran a totalisé un but et 12 mentions d’aide pour 13 points en 95 matchs de saison régulière à Montréal en plus de présenter un différentiel de -7. Il a aussi inscrit 19 points en 87 sorties avec le club-école.