Crédit : Photo AFP

NBA

«LeBron a eu le meilleur sur moi trop souvent»

Publié | Mis à jour

Reconnu comme un féroce compétiteur, Jimmy Butler refusait de laisser les Lakers de Los Angeles prendre une avance de trois parties en finale de la NBA, dimanche. Il a pris les choses en main avec une performance qui le place dans un groupe sélect en compagnie de LeBron James.

Avec 40 points, 13 mentions d’assistance et 11 rebonds dans une victoire de 115 à 104 du Heat de Miami, Butler est devenu seulement le troisième joueur à réussir un triple-double avec au moins 40 points en finale, après James et Jerry West.

Il est également le premier joueur à avoir dominé James dans un match de finale dans ces trois catégories, adversaires et coéquipiers inclus.

Avoir le dessus pour une fois

La rivalité est bien réelle entre James et Butler. Il s’agit d’un troisième duel en séries éliminatoires entre les deux hommes. En 2013, le Heat de James éliminait les Bulls de Chicago de Butler. En 2015, c’est avec les Cavaliers de Cleveland que James a vaincu les Bulls. Mais Butler a dit avoir confiance de pouvoir renverser la vapeur après la partie de dimanche.

Les deux hommes se sont d’ailleurs échangé quelques mots durant le troisième match. Au terme du premier quart, lorsque les Lakers étaient au plus fort d’une remontée, James a lancé «vous êtes dans le trouble» à Butler.

Après un panier qui donnait neuf points d’avance au Heat avec un peu plus d’une minute à écouler à la partie, Butler a lancé les mêmes mots à James en retournant au banc.

«LeBron me l’a dit à la fin du premier quart, c’est ce qui s’est passé, a-t-il dit au terme de la partie, selon des propos rapportés par le site The Athletic, lundi. Je lui ai dit la même chose au quatrième quart. C’est la compétition à son meilleur.»

«Je pense que LeBron a eu le meilleur sur moi bien trop de fois. Je respecte le gars pour ça, mais c'est une époque différente maintenant, un groupe de gars différent que j'ai autour de moi. Nous sommes là pour gagner. Nous sommes ici pour rivaliser. Nous allons continuer de nous battre et égaler 2 à 2.»

Questionné à propos de ces échanges entre Butler et lui sur le terrain, James a indiqué qu’il appréciait chaque occasion d’affronter son adversaire.

«J’adore ça, j’adore ça, a commencé par dire James. C’est l’un des meilleurs compétiteurs de notre sport. Pour moi personnellement, je ne sais pas combien d’opportunités j’aurai encore d’être opposé à un compétiteur féroce comme lui. C’est quelque chose dont je me souviendrai quand j’aurai fini de jouer.»

La quatrième partie de cette finale aura lieu mardi, à Orlando.