Crédit : AFP

NFL

Une vague d’amour pour Ron Rivera

Publié | Mis à jour

Après une semaine difficile dans sa lutte contre le cancer, l’entraineur-chef de l’équipe de football de Washington, Ron Rivera, a eu droit à tout un accueil à son arrivée au FedEx Field, dimanche, en prévision du match contre les Ravens de Baltimore.

Accueilli par sa femme, Rivera a été amené dans une section du stade qui avait été aménagée avec les images de 450 personnes qui voulaient lui manifester leur soutien dans sa lutte contre le cancer des ganglions lymphatiques. Parmi ces partisans en carton, il y avait des amis, des membres de sa famille, et des membres de la NFL.

Rivera a connu une semaine particulièrement difficile, lui qui a manqué l’entrainement des siens mercredi et qui a quitté la pratique avant la fin jeudi.

«Quelqu’un m’a déjà dit qu’on ne savait pas ce qu’était le cancer jusqu’à ce qu’il nous touche, a lancé Rivera en entrevue d’avant match au réseau ESPN. C’était quand mon frère Mickey a été atteint. Il n’y a rien de comparable. Quand ça te touche, c’est bouleversant. Puis on voit des choses comme celle-là, les gens qui nous soutiennent avec des notes, des lettres (...). C’est formidable.»

«Ça montre qu’on n’est pas seul là-dedans, qu’il y a tous ces gens derrière pour t’aider», a conclu l’entraineur de 58 ans.

Le frère de Rivera est décédé en 2015 du cancer du pancréas.