SPO-HKN-ST-LOUIS-BLUES-V-LOS-ANGELES-KINGS

Crédit : AFP

Repêchage de la LNH

Kings: de retour parmi les puissances rapidement?

Publié | Mis à jour

Les Kings de Los Angeles viennent de traverser quelques saisons difficiles, mais un retour au sommet semble hautement probable dans un avenir pas si lointain.

Au prochain repêchage, les Kings ajouteront un autre joueur d’impact puisqu’ils détiennent le deuxième choix au total. Au-delà de cette sélection prometteuse, qui devrait être Quinton Byfield ou Tim Stuetzle, c’est le récent travail du directeur général Rob Blake qui laisse croire à des années fastes en vue. 

Le repêchage de la LNH sera présenté en direct, mardi dès 19h, à TVA Sports et sur TVA Sports direct.

«J'espère que ça va accélérer notre reconstruction puisque nous allons obtenir un joueur de calibre qui pourra s'ajuster à la LNH», avait commenté Blake, en juin, après le tirage au sort en vue du repêchage de la semaine prochaine.

Certes, les Kings détiennent également trois choix de deuxième ronde en vue de ce même repêchage. C’est toutefois la situation de l’équipe face au plafond salarial qui laisse croire que la reconstruction pourrait s’activer rapidement. Avec 18 joueurs réguliers sous contrat, Los Angeles conserve un montant d’environ 17 millions $ sous le plafond salarial (81,5 M $) et un tel scénario se dessine encore pour quelques années à moins de nombreuses acquisitions importantes.

Entourer Kopitar et Doughty 

La saison 2020-2021 arrivera peut-être un peu vite, mais dès l’année suivante, la présence de nombreux jeunes prometteurs dans l’équipe donnera l’option à Blake d’ajouter quelques éléments solides pour mieux entourer les vétérans Anze Kopitar et Drew Doughty.

Les Kings comptent actuellement sur plusieurs joueurs de 26 ans ou moins pouvant jouer dans la LNH à un salaire très raisonnable. Aux attaquants Alex Iafallo, Adrian Kempe, Austin Wagner et Gabriel Vilardi, s’ajoutent les défenseurs Kurtis MacDermid et Michael Anderson de même que le gardien auxiliaire Cal Petersen. Mieux encore, les espoirs Alex Turcotte et Tobias Bjornfot, des choix de première ronde en 2019, et Rasmus Kupari, sélectionné au premier tour en 2018, s’en viennent bientôt.

Inévitablement, ça va laisser beaucoup d’argent pour accueillir des joueurs établis alors que certaines équipes auront davantage de difficultés à respecter le plafond salarial.

- Les Kings ont raté les séries quatre fois et subi l’élimination dès la première ronde à deux reprises depuis qu’ils ont soulevé la coupe Stanley en 2014.