FILES-FBL-WC-2022-URU-CAVANI

Crédit : AFP

Soccer

Cavani à Manchester United?

Publié | Mis à jour

L'attaquant uruguayen Edinson Cavani est pressenti pour rejoindre Manchester United, futur adversaire en Ligue des champions du Paris SG, son ancien club qu'il a quitté libre cet été, annoncent samedi des médias français et anglais.

Selon le Daily Mail, un accord aurait été trouvé pour un contrat lui offrant un salaire de 235 000 euros par semaine. Une visite médicale devrait avoir lieu dans les 24 heures à venir.

RMC, L'Équipe et Téléfoot évoquent un bail de deux ans, avec une officialisation attendue dimanche ou lundi.

Ironie du destin, Cavani pourrait retrouver son jardin du Parc des princes le 20 octobre sous ses nouvelles couleurs, pour la 1re journée de C1.

Le «Matador» âgé de 33 ans est le meilleur buteur de l'histoire du PSG (200 buts), où il a joué entre 2013 et 2020. Mais il a connu une dernière saison mitigée, avec l'arrivée de Mauro Icardi qui l'a relégué sur le banc.

En fin de contrat le 30 juin, il n'a pas prolongé pour jouer le «Final 8» de la Ligue des champions en août, contrairement à Thiago Silva.

Il s'agirait de la deuxième recrue de Manchester qui a été peu actif cet été sur le marché des transferts, perdant beaucoup de temps à essayer de débaucher Jadon Sancho de Dortmund.

Pour le moment, seul le milieu de terrain néerlandais Donny van de Beek a rejoint l'équipe d'Ole Gunnar Solkjaer en provenance de l'Ajax.

Everton inarrêtable, Chelsea redémarre

Everton a poursuivi son sans faute en Premier League samedi en écrasant Brighton (4-2) lors de la 4e journée, alors que Leeds a accroché Manchester City (1-1) et que Chelsea a renoué avec le succès en battant Crystal Palace (4-0).

On n'arrête plus Everton

L'autre club de Liverpool a confirmé son début de saison canon avec un quatrième succès consécutif, un nouveau but de son goleador Dominic Calvert-Lewin et un doublé de James Rodriguez.

Avec 12 points, les Toffees prennent provisoirement la tête du championnat, et peuvent attendre sereinement le derby de la Mersey lors de la prochaine journée, contre le champion en titre Liverpool.

Produisant un football séduisant malgré des conditions météorologiques défavorables, les hommes de Carlo Ancelotti ont pris l'avantage par Calvert-Lewin qui a fêté sa première convocation en sélection nationale, pour la trêve internationale à venir, par un but de la tête (1-0, 16e).

Il s'agit du 6e but en championnat de l'attaquant, qui avait signé un triplé en Coupe de la Ligue en milieu de semaine et devient le premier joueur d'Everton à marquer lors des 4 premières journées de Premier League.

Malgré une bourde de son gardien international Jordan Pickford, qui a permis aux Seagulls d'égaliser (1-1, 41e), Everton a vite repris les devants sur une tête de Yerry Mina après un coup-franc de James Rodiguez (2-1, 45+1) pour un but 100% colombien.

Rodriguez a inscrit un doublé en seconde période (3-1, 52e et 4-1, 70e), ce qui porte son bilan à 3 buts et 3 passes décisives en 5 rencontres avec son nouveau club.

La réduction du score par Yves Bissouma dans le temps additionnel, d'une superbe volée de 20 mètres (45+1), ne doit rien à personne, mas elle ne change pas grand chose non plus.

Leeds tient tête à City

Disputée sous une pluie incessante, la confrontation très attendue entre Marcelo Bielsa et Pep Guardiola a renvoyé les deux entraîneurs dos à dos.

Après avoir bousculé Liverpool dans son antre (défaite 4-3) pour la première journée, le promu, passées 20 premières minutes difficiles, a de nouveau tenu tête à une équipe du gratin.

Etouffés par le pressing et la rapidité d'exécution de City, les Peacocks ont cédé à la 17e minute sur un ballon perdu dans leur camp et arrivé jusqu'à Raheem Sterling qui a marqué d'une vingtaine de mètres (0-1, 17e).

On craignait le pire pour les blancs, mais ils ont progressivement rééquilibré la possession et auraient mérité d'égaliser avant la pause sans un Ederson décisif devant Connor Dallas (37e) puis Luke Ayling (45+1).

Le gardien brésilien a été bien moins à son avantage à la 59e minute, en ratant son dégagement sur un corner, offrant ainsi l'égalisation à Rodrigo, entré en jeu 3 minutes plus tôt (1-1).

Il s'est rattrapé à la 69e en déviant du bout des doigts, au prix d'une sublime détente, une tête de ce même Rodrigo sur le haut de sa transversale.

Au final, le point n'est donc pas une mauvaise affaire pour les vice-champions d'Angleterre, mais le contenu du match - notamment le manque de précision de ses attaquants devant le but (23 tirs, 2 cadrés seulement) et sa défense encore peu rassurante.

Chelsea accroche le bon wagon

Après une défaite contre Liverpool et un nul contre West Bromwich Albion, Chelsea est reparti du bon pied en disposant de Crystal Palace (4-0) et remonte provisoirement à la 4e place.

La victoire a été longue à se dessiner, Chelsea souffrant dans sa production offensive du manque d'automatismes entre Kai Havertz et Timo Werner, arrivés cet été et Tammy Abraham et Callum Hudson-Odoi.

Face à des adversaires recroquevillés, les Londoniens, avec Thiago Silva et Edouard Mendy, ont obtenu leur premier match sans encaisser de but de la saison.

En seconde période, Ben Chilwell, transfuge de Leicester, a ouvert le score(1-0, 50e) et offert d'un centre précis le deuxième but à la tête de Kurt Zouma (2-0, 66e), pour sa première titularisation avec Chelsea.

Le milieu de terrain Jorginho a ensuite inscrit deux penalties en quatre minutes (3-0, 78e et 4-0, 82e) en prenant à deux reprises le gardien adverse à contre-pied sur sa gauche.