Crédit : Kirby Lee-USA TODAY Sports

Impact de Montréal

Sous les ordres de son modèle

Publié | Mis à jour

Acquis jeudi par l’Impact de Montréal, le jeune attaquant Mason Toye a grandi en idolâtrant plusieurs grands de sa génération, dont l’actuel entraîneur du Bleu-Blanc-Noir, Thierry Henry.

Lors d’une entrevue donnée au site sportif The Athletic en février 2019, Toye a révélé qu’il s’était inspiré grandement du Français pour ses qualités athlétiques, mais aussi pour son origine ethnique.

• À lire aussi: L'Impact obtient un attaquant

«Lorsque je regardais des attaquants quand j’étais enfant, j’observais Eddie Johnson et Thierry Henry. Des gars à la peau plus foncée de qui je pouvais m’inspirer. Ce n’est pas comme si je pensais à leur ethnie, mais ils me ressemblaient. C’est souvent comme ça pour les enfants», avait-il mentionné.

Encore aujourd’hui, les Afro-Américains ne sont pas nombreux dans les rangs mineurs du soccer aux États-Unis. Alors que la plupart des jeunes de son quartier du New Jersey jouaient au basketball, Toye était plutôt l’un des seuls Noirs de son équipe de soccer.

Son père, Vince, avait toutefois connu sa part de ballon rond dans les années 1980, jouant même sous les ordres de Bruce Arena à l’université Virginia.

«Mes amis proches jouaient tous au soccer, avait ajouté Mason. Les amis de ma famille et mon frère aussi, donc c’est ce que je faisais dans mon temps libre. J’allais dans la cour arrière et je pratiquais mes dribbles et mes tirs.»

«Lorsque nous avons déménagé au New Jersey, mon père m’a donné un filet pour notre cour. J’étais là, à tirer tout le temps. Je jouais toujours.»

«Mason regardait Ronaldo ou Thierry Henry, faisait une pause, allait dehors malgré la pluie battante et essayait d’imiter tout ce qu’ils faisaient, pendant des heures. Ensuite, il retournait à l’intérieur, regardait et essayait encore», s’était souvenu Vince Toye lors de l’entretien avec The Athletic.

Attaquant de formation   

Si Vince a été défenseur latéral pendant sa courte carrière, Mason savait depuis son plus jeune âge qu’il voulait être attaquant. Avec la passion du but et une habileté naturelle pour marquer, il était prêt à marcher dans les pas des grands.

L’athlète qui aura 22 ans le 16 octobre avait aussi un très bon modèle duquel s’inspirer pendant son développement, puisqu’Henry a rejoint les Red Bulls de New York en 2010, étant l’un des attaquants les plus en vue de la Major League Soccer pendant plusieurs saisons.

C’est à cette époque que Toye a rejoint l’académie des Red Bulls, à l’âge de 13 ans. Il a toutefois laissé tomber l’équipe pour se concentrer sur le basketball. Ses premiers amours lui sont rapidement revenus et il est retourné au soccer quelques années plus tard et ne l’a plus quitté depuis.