Crédit : AFP

NFL

NFL : de grandes conséquences pour le non-port du masque

Publié | Mis à jour

Dans un mémo envoyé mercredi aux équipes, la NFL a indiqué qu’elle ne tolèrerait plus que les membres du personnel ne portent pas de masques lors des jours de match et que de plus grandes conséquences pourraient suivre pour le non-respect des consignes.

C’est ce qu’a révélé le quotidien «USA TODAY Sports», qui a mis la main sur cette note destinée aux directeurs généraux, entraîneurs-chef, directeurs des relations publiques et autres membres du personnel et de l’état-major des formations du circuit Goodell.

Des suspensions et des pertes de choix au repêchage pourraient désormais être imposées par la ligue pour s’assurer du respect des consignes de santé et de sécurité.

«Nous continuerons d’aborder le manque de complaisance avec des mesures pour les responsables qui incluent des suspensions de la personne en question, et/ou l’abandon de sélections au repêchage», a indiqué la NFL.

Amendes salées

Auparavant, la ligue a distribué des amendes de 100 000 $ aux entraîneurs contrevenants et de 250 000 $ aux concessions. Selon le média américain, les instructeurs Pete Carroll (Seahawks de Seattle), Kyle Shanahan (49ers de San Francisco), Vic Fangio (Broncos de Denver), Sean Payton (Saints de La Nouvelle-Orléans) et Jon Gruden (Raiders de Las Vegas) ont tous été pénalisés de la sorte pour ne pas avoir su couvrir leur visage lors de la troisième semaine d’activités.

Dans le mémo, le vice-président des opérations football de la NFL, Troy Vincent, a mentionné que la ligue «avait vu des progrès significatifs», tout en ajoutant que «l’équipement de protection n’était pas encore universel».

«Si nous voulons jouer une saison complète et ininterrompue, nous devons rester engagés dans nos efforts pour atténuer les risques de transmission du virus», a ajouté Vincent.

Mardi, les Titans du Tennessee ont révélé avoir plusieurs cas de COVID-19 dans leurs rangs, faisant de l’équipe la première de la NFL à être touchée par l’infection. Le dernier bilan fait état de 11 cas positifs chez les Titans.