Blue Jays - MLB

Les Blue Jays éliminés

Publié | Mis à jour

Les Rays de Tampa Bay ont frappé tôt et fort pour éliminer les Blue Jays de Toronto, mercredi, au Tropicana Field. Ils ont inscrit six points en deuxième manche pour signer un gain sans appel de 8 à 2.

Les champions de la section Est de la Ligue américaine balayent ainsi les honneurs de cette série au meilleur de trois. 

«Les Jays ont bien joué, a souligné le gérant des Rays, Kevin Cash. Pour battre une équipe de ce calibre deux fois de suite, il faut que tes lanceurs fassent le travail et que ta défensive soit solide. C’est ce que nous avons fait.»

Si le premier duel a donné droit à un match serré, ce fut tout le contraire lors du deuxième. Les Rays ont réglé le cas de leurs rivaux en deux tours au bâton.

Avec un pointage de 1 à 0 en faveur des favoris locaux, le receveur Mike Zunino a creusé l’écart avec un circuit de deux points. Puis, profitant des largesses du partant des Jays Hyun-Jin Ryu et de la deuxième erreur du match de Bo Bichette, les Rays ont pu remplir les coussins.

Hunter Renfroe a expédié un lancer en plein coeur du marbre de l’autre côté de la clôture. Un coup de massue et les Jays ne s’en sont pas remis. L’issue de la série était alors scellée.

«Je ne visais pas la longue balle, a indiqué Renfroe. Je voulais simplement placer la balle en jeu et produire quelques points.»

Seul point positif pour les Torontois: Danny Jansen a claqué deux circuits dans le revers.

Ryu trébuche

Au début de la série, le gérant Charlie Montoyo a provoqué plusieurs réactions lors du dévoilement de sa rotation de partants pour les trois parties contre Tampa Bay. Il avait un plan bien établi, mais ce fut un échec sur toute la ligne.

Lors du premier match, Montoyo a retiré Matt Shoemaker après trois manches alors qu’il était en pleine possession de ses moyens. Résultat? Les Rays ont marqué leur premier point du match dès leur premier tour au bâton contre le releveur Robbie Ray.

Il a décidé de donner le départ à Shoemaker pour donner une journée supplémentaire de repos à Ryu. Hier, le Coréen a failli à la tâche, et ce, dès la première manche. Les frappeurs locaux ont profité de plusieurs lancers qui manquaient de mordant.

Par exemple, ses tirs n’ont jamais atteint 90 mph durant sa courte présence au monticule. En une manche et deux tiers, il a alloué huit points, dont trois étaient mérités, et huit coups sûrs aux Rays. On est loin de ses standards de la saison régulière.

«Hyun-Jin n’avait pas de problème physique. Il se sentait bien avant le début du match, a précisé Charlie Montoyo après la rencontre. Si ça n’avait pas été le cas, il n’aurait pas lancé. Les Rays ont fait du bon boulot contre lui.»

Les erreurs de Bichette

S’il y en a qui voudra oublier sa première présence en séries, c’est Bo Bichette. En plus de faire patate au bâton (0 en 6), le jeune joueur d’avant-champ a commis deux erreurs, dont une très coûteuse dans le deuxième duel.

Ses coéquipiers n’ont fait guère mieux que lui. Cavan Biggio (1 en 8) et Vladimir Guerrero fils (1 en 7) n’ont pas réussi à créer l’étincelle dont les Jays avaient besoin pour chauffer leurs adversaires.

Il faut aussi dire que les lanceurs des Rays ont été à la hauteur de la situation. Blake Snell et Tyler Glasnow ont été solides. En séries, c’est souvent à ce niveau que les matchs se jouent. On vient d’en avoir une autre preuve.

Voyez le circuit de Renfroe sur la vidéo