Crédit : AFP

Tennis

Roland-Garros: Djokovic dominant à son entrée en scène

Publié | Mis à jour

Le N.1 mondial Novak Djokovic s'est baladé pour son entrée en lice à Roland-Garros face au Suédois Mikael Ymer (80e), qu'il a dominé 6-0, 6-2, 6-3 mardi.

«Djoko» a entamé son match tambour battant: il a bouclé le premier set en seulement vingt minutes, en ne commettant qu'une seule faute directe pour dix points gagnants et en ne laissant que sept maigres points à son jeune adversaire. 

S'il est toujours resté souverain ensuite, il a toutefois perdu à deux reprises un bris d'avance, en début de deuxième manche, puis dans la troisième, avant de s'imposer en un peu plus d'une heure et demie.

«Évidemment, ce n'est pas un Roland-Garros comme d'habitude mais ça fait vraiment plaisir de jouer devant du public», a commenté le Serbe, qui a multiplié les amorties contre Ymer.

«Je pense que l'amortie est un coup important cette année, parce que le court est très lourd, très lent, c'est une bonne variation, mais peut-être que j'en ai fait un peu trop», a-t-il souri.

Au deuxième tour, Djokovic sera opposé au Lituanien Ricardas Berankis.

S'il venait à être sacré sur la terre battue parisienne, il deviendrait le premier joueur de l'ère Open, et seulement le troisième de l'histoire, après les Australiens Rod Laver et Roy Emerson, à s'offrir au moins deux fois chacun les quatre trophées du Grand Chelem.

Pliskova bataille pour franchir le premier tour 

Chez les femmes, la numéro 4 mondiale Karolina Pliskova a bataillé pour venir à bout de l'Égyptienne Mayar Sherif en trois manches de 6-7 (9), 6-2 et 6-4 au premier tour.

La Tchèque avait abandonné en finale du tournoi de Rome il y a une semaine, la faute à une cuisse douloureuse. Elle a joué sans bandage apparent mardi.

Mais Pliskova a d'abord accumulé les occasions manquées pour son entrée en lice sur le court Central face à Sherif, 172e mondiale et issue des qualifications: huit balles de set dans la première manche, trois à 5-4 sur le service de son adversaire, puis cinq dans le jeu décisif.

Revenue à hauteur, elle a pris définitivement les devants dans le troisième set en brisant à sa sixième occasion pour mener 4 jeux à 3.

Au total, Pliskova n'a converti que cinq des quinze balles de bris qu'elle a obtenues. Au deuxième tour, la tête de série N.2 sera opposée à la Lettone Jelena Ostapenko, lauréate sur la terre battue parisienne en 2017.