FBN-SPO-CHICAGO-BEARS-V-ATLANTA-FALCONS

Crédit : AFP

NFL

L’ère Trubisky est terminée à Chicago

Publié | Mis à jour

Les Bears de Chicago feront dorénavant confiance au quart-arrière Nick Foles pour les mener à bon port.

Profitant de son point de presse de lundi, l’entraîneur-chef Matt Nagy a indiqué que ce sera le pivot de 31 ans qui sera derrière le centre dimanche prochain contre les Colts d’Indianapolis et pour les affrontements suivants. 

Cela signifie que l’ère Mitchell Trubisky semble terminée chez les Bears. Celui-ci était le partant de la formation de l’Illinois depuis qu’elle l’a repêché avec le deuxième choix au total de l’encan de 2017.

Lors du dernier affrontement de Chicago, Nagy a choisi d’envoyer Foles dans la mêlée pour les deux derniers quarts du duel opposant son club aux Falcons d’Atlanta. La décision s’est avérée payante, car les Bears sont revenus de l’arrière et l’ont emporté 30 à 26.

Après son entrée dans le match, Foles a complété 16 de ses 29 passes pour 188 verges et trois touchés. Il a aussi été victime d’une interception.

Une surprise 

Trubisky a d’ailleurs révélé qu’il avait été particulièrement surpris de cette décision. Ce n’est d’ailleurs pas Nagy qui lui a annoncé qu’il serait cloué au banc, mais le coordonnateur à l’attaque Bill Lazor.

«C’est sorti de nulle part, a dit le quart au réseau FOX 32, dimanche, après la rencontre. Il m’a juste dit que Nick allait jouer et que c’était ça qui en était. J’ai accepté la nouvelle. Je suis dans le camp de Nick. La situation est triste, mais l’entraîneur prend les décisions qui sont les meilleures pour l’équipe.»

En 2020, Trubisky a maintenu un dossier de 2-0. Il a complété 59,3 % de ses relais. Il a également amassé cinq majeurs et a commis trois larcins.

De son côté, Foles présente une fiche de 26-22 en carrière lorsqu’il amorce une partie. Le vétéran de neuf saisons a remporté le Super Bowl avec les Eagles de Philadelphie en 2018. Il avait été acquis des Jaguars de Jacksonville lors de la dernière saison morte.

Tarik Cohen sur la touche 

Dans un autre ordre d’idées, les Bears ont annoncé que le porteur de ballon Tarik Cohen avait subi une déchirure ligamentaire à un genou dans l’affrontement contre les Falcons.

Il s’est blessé en retournant un botté de dégagement, quand Brian Hill est tombé sur sa jambe droite. La durée de son absence n’est toujours pas connue.

Cohen, qui a paraphé un nouveau contrat de trois ans la semaine dernière, a amassé 74 verges en 14 courses et 41 verges en six attrapés cette saison. Il évolue dans la NFL depuis la saison 2017.