LNH

«Il aurait mérité ce trophée»

Publié | Mis à jour

Le choix du récipiendaire du trophée Hart n’a pas fait le bonheur de tout le monde. 

Parlez-en à quelques panélistes de l’émission «Dave Morissette en Direct», qui ne croient pas que Leon Draisaitl, des Oilers d’Edmonton, méritait d’être considéré comme étant le joueur le plus utile à son équipe. 

Selon notre collègue Éric Fichaud, l’attaquant vedette de l’Avalanche du Colorado Nathan MacKinnon est l’un des grands oubliés de cette soirée. 

«Draisaitl a joué seulement six matchs sans Connor McDavid. Nathan MacKinnon a évolué pratiquement la moitié de l’année sans Mikko Rantanen, sans Gabriel Landeskog et sans Nazem Kadri. Je crois qu’il aurait mérité ce trophée.»

Mais le vol de la soirée, selon nos analystes, est lors du choix du trophée Norris, remis au défenseur de l’année.

Plusieurs ont d’ailleurs été surpris de voir Roman Josi, des Predators de Nashville, gagner ce trophée, au détriment de l’arrière des Capitals John Carlson, qui a connu toute une saison. 

Carlson a notamment récolté 75 points en seulement 69 matchs, un sommet chez les défenseurs du circuit.

«Il s’est fait voler le trophée. Cette année, il a continué sur sa lancée, et ce, toute la saison», a lancé le journaliste Renaud Lavoie.

«Qu’est-ce que Carlson doit faire de plus pour gagner le Norris?», a ajouté Fichaud.

À voir dans la vidéo ci-dessus.