Crédit : AFP

Tennis

Départ costaud pour Auger-Aliassime

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Le Québécois Félix Auger-Aliassime a bien entamé le tournoi de Hambourg, mardi, disposant de l’Italien Lorenzo Sonego en deux manches de 6-2 et 7-6 (2) dans un duel de premier tour.

Pour le vainqueur, 21e au monde, il s’agit d’une bonne entrée en matière à cette compétition se déroulant sur terre battue et servant de prélude aux Internationaux de France qui s’amorceront la semaine prochaine.

Le joueur de la Belle Province a mis 1 h 47 min pour triompher, réalisant deux bris en cinq occasions. 

Il a également sauvé les quatre balles de bris auxquelles il a fait face. Au total, il a empoché 68 des 120 points disputés face à Sonego, 46e joueur de l’ATP.

Au prochain tour, Auger-Aliassime affrontera le Kazakh Alexander Bublik (56e). 

Ce dernier a vaincu l’Espagnol Albert Ramos-Vinolas (41e) en deux manches de 6-2 et 7-6 (5) plus tard en journée.

Bublik a notamment claqué 17 as dans sa victoire et il a remporté 85 % des échanges lorsque sa première balle de service était en jeu. Il a également limité les dégâts en retour puisqu’il a effacé cinq des six balles de bris de son adversaire.

Il s’agira d’un deuxième affrontement entre «FAA» et Bublik dans des événements de l’ATP. Le Québécois avait eu le dessus lors du tournoi Masters 1000 de Shanghai en 2019. Il menait 7-6 (5) et 4-0 lorsque son opposant s’est désisté.

Le favori coule

Le favori de ce tournoi était le Russe Daniil Medvedev, cinquième raquette mondiale, mais il a été surpris en deux sets de 6-4 et 6-3 par le Français Ugo Humbert (42e).

Dans chacune des manches, Medvedev a failli au mauvais moment. Il a en effet été brisé lors de ses deux derniers jeux au service lors de l’engagement initial. En deuxième manche, c’est son dernier service qu’il a perdu.

Auger-Aliassime est toutefois dans l’autre portion du tableau, si bien qu’il pourrait croiser le Grec Stefanos Tsitsipas (sixième) en demi-finale. Ce dernier doit disputer son match de première ronde mercredi face au Britannique Daniel Evans (31e).