Crédit : AFP

LNH

Que des bons mots pour Dobson

Publié | Mis à jour

Il n’y a pas eu que du négatif dans le revers des Islanders de New York aux mains du Lightning de Tampa Bay, lors du sixième match de la finale de l’Association de l’Est. 

Cet affrontement a été le premier en séries éliminatoires du jeune Noah Dobson et le défenseur a démontré à son organisation qu’il était prêt à être un régulier dans la Ligue nationale de hockey (LNH).

C’est du moins l’avis de l’entraîneur-chef Barry Trotz.

«Notre défensive est très bonne et Dobber aura un grand rôle à jouer dans le futur. Même présentement, car nous amorcerons la prochaine saison très rapidement. Il est très important pour l’avenir», a indiqué le pivot au quotidien «Newsday».

Le natif de l’Île-du-Prince-Édouard a pu effectuer ses débuts en éliminatoires en raison de la fracture au poignet subie par Adam Pelech lors de l’affrontement qui précédait ce revers de 2 à 1 en prolongation. Malgré son manque d’expérience, Dobson a été utilisé pendant près de 13 minutes et n’a jamais sauté son tour en troisième période ou en temps supplémentaire.

Le respect de ses coéquipiers

Démontrant tout son savoir-faire, l’arrière de première année ne ressemblait pas à un joueur qui avait disputé sa dernière rencontre le 29 juillet, soit le match préparatoire face aux Rangers de New York.

«Je trouve que Noah était dans une situation très difficile et qu’il a vraiment bien fait, a indiqué le défenseur Devon Toews. C’est ce que nous attendons de lui et c’est un excellent joueur.»

Visiblement, Dobson a fait une bonne impression auprès de ses collègues à la ligne bleue.

«Je pense que tous les gars lui ont parlé un petit peu. Je suis sûr qu’il était nerveux, mais il n’avait rien à perdre. Il y est allé et il a joué à sa manière. C’est vraiment un excellent joueur», a renchéri Scott Mayfield.

Une option supplémentaire

Considérant les commentaires de son entraîneur et de ses joueurs, le directeur général des Islanders, Lou Lamoriello, pourrait être tenté de faire une place de régulier à Dobson sur l’une de ses trois paires d’arrières pour la saison 2020-2021.

Le DG aura d’ailleurs des choix à faire, puisque les défenseurs Ryan Pulock et Toews sont joueurs autonomes avec compensation, tandis que le vétéran Andy Greene obtiendra son autonomie complète. Lamoriello pourrait décider de ne pas garder l’un de ceux-ci ou d’échanger un autre défenseur pour obtenir de la place sur sa masse salariale.

En 2019-2020, Dobson a disputé 34 parties, lui qui a passé l’entièreté de la campagne avec le club de la LNH. Le produit de la Ligue junior majeur du Québec a amassé un but et six mentions d’aide pour sept points. Le 12e choix au total du repêchage de 2018 était utilisé 13 min 17 s en moyenne par partie.