Crédit : Paul Rutherford-USA TODAY Sports

MLS

Un match nul qui profite à l’Impact

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Le Revolution de la Nouvelle-Angleterre et le New York City FC ont fait un match nul de 0 à 0, samedi, au Gillette Stadium, aidant l’Impact de Montréal dans sa course aux séries éliminatoires.

Ce résultat, qui donne des points à tout le monde, empêche surtout deux adversaires directs des hommes de Thierry Henry de s’échapper au classement de l’Association de l’Est. Avec 16 points et au sixième rang, l’Impact est en effet entouré du NYCFC (17 points) et des «Revs» (15 points). Les deux clubs ont toutefois disputé un match en plus.

• À lire aussi: Matthew Wolff joue la ronde d’une vie

• À lire aussi: Shapovalov dans le carré d’as à Rome

Sean Johnson a été solide pour les New-Yorkais, repoussant sept tirs. Son vis-à-vis Matt Turner a quant à lui fait face à quatre frappes cadrées.

Le NYCFC s’en sort très bien malgré tout, alors que sept de ses joueurs ont été inscrit dans le calepin de l’arbitre pour des cartons jaunes, contre aucun pour le Revolution.

Le FC Cincinnati ajoute son grain de sel

Au New Jersey, le FC Cincinnati a vaincu un autre compétiteur direct de l’Impact, les Red Bulls de New York, les battants 1 à 0.

Le seul but du match a été inscrit à la 85e minute, mais il en valait la peine. Choisi pour frapper le coup de pied de coin, le milieu de terrain Haris Medunjanin a fait courber le ballon pour qu’il se rende directement dans la cage de David Jensen, qui a évidemment été surpris.

C’est la première victoire de Cincinnati depuis la phase de groupes du tournoi «La MLS est de retour». C’était face à ces-mêmes Red Bulls, le 22 juillet dernier.

New York reste au huitième rang dans l’Est avec 14 points après 12 matchs.

Troisième de suite pour le FC Dallas

À Kansas City, Franco Jara a inscrit un premier doublé en Major League Soccer et le FC Dallas y est allé d’une importante victoire de 3 à 2 sur le Sporting.

Il s’agit d’une troisième victoire consécutive pour Dallas, qui s’approche à un point du Sporting et de la deuxième place au classement de l’Association de l’Ouest.

Ce match très occupé a débuté sagement, mais s’est beaucoup accéléré autour de la mi-temps. Jara a marqué son premier à la 42e et est revenu en force de la pause, déjouant Tim Melia trois minutes après le retour sur le terrain.

Johnny Russell a créé l’égalité à la 83e minute en marquant lui aussi deux fois. Encore trois minutes plus tard, Ryan Hollingshead a toutefois donné la victoire aux Texans en profitant d’une erreur en défense épouvantable d’un défenseur du Sporting.

Quelques instants plus tard, Bryan Acosta a reçu son deuxième carton jaune du match et Dallas a dû se défendre avec un homme en moins pendant les huit interminables minutes qu’ont duré les arrêts de jeu.