Crédit : AFP

NBA

Le Heat réussit une remontée spectaculaire

Publié | Mis à jour

Le Heat de Miami a comblé un déficit de 17 points pour venir à bout des Celtics de Boston au compte de 106 à 101, jeudi à Orlando. La formation floridienne s’est ainsi donné une avance de 2-0 dans sa finale d’association.

Les Celtics avaient commencé le match en force se forgeant cette avance peu de temps avant la mi-temps. La formation du Massachusetts a finalement retraité au vestiaire avec une priorité de 13 points.

Le Heat a profité de son retour sur le parquet pour dominer le troisième quart au compte de 37 à 17 et s’est assuré de quitter le match avec la victoire.

Goran Dragic et Bam Adebayo ont été les plus productifs pour le Heat avec des récoltes respectives de 25 et 21 points. Le deuxième a complété son double-double grâce à ses 10 rebonds. Pour sa part Duncan Robinson a inscrit 18 points en réussissant six tirs de trois points.

Dans le camp adverse, Kemba Walker, Jayson Tatum et Jaylen Brown ont tous marqué plus de 20 points, mais ce ne fut pas suffisant.

Les Celtics voudront éviter de tirer de l’arrière 3-0 dans la série en essayant de remporter le troisième match, samedi.

Aucune discussion entre Masai Ujiri et les Raptors

Le contrat du président des Raptors de Toronto, Masai Ujiri, viendra à échéance à la fin de la prochaine saison et les deux parties n’ont toujours pas entamé les discussions afin de prolonger l’entente qui les lie.

«Je n’ai pas eu de discussions et honnêtement, après ce qui vient de se passer, c’est encore difficile à avaler, a expliqué Ujiri lors d’une conférence avec les médias locaux, jeudi. Je vais prendre un peu de temps pour réfléchir et nous allons nous en occuper quand ce sera le temps. Ce n’est pas quelque chose que je vais partager avec les médias et publiquement, mais je n’ai pas encore eu de conversations à ce sujet.»

L’organisation des Raptors s’est entendue sur les modalités d’un contrat de plusieurs saisons avec l’entraîneur-chef Nick Nurse, sans toutefois divulguer les détails de l’entente. Selon les dires d’Ujiri, la formation torontoise serait aussi sur le point d’accorder un nouveau contrat au directeur général Bobby Webster.

«Pour moi, je dois m’occuper – c’est une obligation de m’occuper – de mon équipe, a ajouté Ujiri. Évidemment, Nick Nurse va s’inquiéter pour moi, il va s’inquiéter du "leadership", mais je crois qu’il comprend notre position et je crois que Nick Nurse a une belle carrière devant lui et il était une priorité pour notre organisation. Tu dois prendre soin de l’organisation en premier et de toi-même en dernier.»

Ujiri et les Raptors ont atteint les plus hauts sommets du basketball lors de la saison 2018-2019 en ramenant le trophée Larry O’Brien à Toronto pour la toute première fois de leur histoire.

«Je sais qu’il se plaît là-bas et il a l’entière confiance des propriétaires, a raconté le dirigeant d’une autre formation de la NBA au réseau Sportsnet. Il peut être actif pour des causes en-dehors du basketball, ce qui est important pour lui, alors c’est une bonne union.»