Crédit : AFP

NFL

Newton réussit son entrée avec les Patriots

Publié | Mis à jour

À son premier match dans l’uniforme des Patriots de la Nouvelle-Angleterre, le quart-arrière Cam Newton a inscrit deux touchés au sol et permis à son équipe de vaincre les Dolphins de Miami 21 à 11, dimanche, au Gillette Stadium.

En plus de ses deux majeurs, le pivot a réalisé 15 courses pour 75 verges de gains. Il a également été efficace avec son bras, lui qui a réussi 15 de ses 19 passes pour 155 verges. 

L’autre réussite des vainqueurs a été l’œuvre du porteur de ballon Sony Michel.

La défensive des «Pats» a également eu son mot à dire dans ce gain. Elle n’a donné que 269 verges et un seul touché à ses rivaux. Elle a aussi réalisé trois interceptions aux dépens du quart-arrière Ryan Fitzpatrick. Ce dernier a récolté 191 verges et complété 66 % de ses passes.

Les Ravens pulvérisent les Browns 

À Baltimore, la défensive des Ravens a été sans pitié face aux Browns de Cleveland et les Corbeaux l’ont emporté par la marque de 38 à 6.

L’attaque des visiteurs a obtenu 306 verges et juste un touché. Elle a également été victime de trois revirements, dont deux ballons échappés.

De son côté, le quart-arrière Lamar Jackson a trouvé trois fois la zone payante. Ses cibles pour des majeurs ont été Willie Snead IV et Mark Andrews (deux fois). Marquise Brown a toutefois été le receveur de passes le plus occupé, avec cinq réceptions pour 105 verges.

Le porteur de ballon J.K. Dobbins a quant à lui inscrit deux touchés en sept courses.

Aaron Rodgers a toujours le feu sacré 

Au Minnesota, le quart-arrière Aaron Rodgers a fait taire ceux qui disaient qu’il ne faisait plus partie de l’élite de la NFL dans un triomphe de 43 à 34 des Packers de Green Bay sur les Vikings.

Le pivot de 36 ans a amassé 346 verges de gains et lancé quatre passes de touché.

Sa cible favorite a été Davante Adams, lui qui a attrapé 14 ballons pour 156 verges et deux majeurs.

Chez les «Viks», le porteur de ballon Dalvin Cook a franchi deux fois la ligne des buts, mais n’a amassé que 50 verges.

Dans les autres matchs 

L’équipe de football de Washington est revenue de l’arrière pour surprendre les Eagles de Philadelphie 27 à 17.

Les Raiders ont vaincu les Panthers de la Caroline 34 à 30 et ainsi obtenu un premier gain à Las Vegas.

Les débuts du quart Philip Rivers avec les Colts d’Indianapolis ont été gâchés par les Jaguars de Jacksonville. Ceux-ci l’ont emporté au compte de 27 à 20.

Les Bills de Buffalo ont profité des largesses des Jets de New York pour signer un gain de 27 à 17.

Finalement, les Seahawks de Seattle ont vaincu les Falcons d’Atlanta 38 à 25.

Plusieurs formes de protestation 

Visiblement, les joueurs de la NFL ne s’étaient pas consultés sur une manière de montrer leur soutien au mouvement «Black Lives Matter», puisqu’ils ont choisi de le faire de plusieurs manières.

Certains joueurs ont posé un genou au sol pendant l’hymne national américain, tandis que des équipes ont décidé de rester dans leur vestiaire pendant son interprétation.

De leur côté, les Vikings se sont rassemblés et pris dans leurs bras dans l’une des zones de but lors de l’interprétation de la pièce «Lift Every Voice and Sing». La chanson faisait suite à la présentation de neuf membres de la famille de George Floyd, un Afro-Américain qui a été assassiné par un policier de Minneapolis en mai dernier.

Des moments de silence ont également été tenus avant plusieurs affrontements de la journée.