HKN-HKO-SPO-BOSTON-BRUINS-V-VANCOUVER-CANUCKS

Crédit : AFP

LNH

Toffoli met de la pression sur les Canucks

Publié | Mis à jour

Les Canucks est une autre formation de la LNH qui pourrait devoir faire des choix difficiles en vue de la prochaine saison, alors que certains de ses joueurs de premier plan sur le point de devenir autonomes veulent absolument rester à Vancouver. 

C’est notamment le cas de Tyler Toffoli.

Acquis des Kings de Los Angeles en février dernier, l’attaquant de 28 ans, qui deviendra joueur autonome sans compensation en octobre, a fait sa priorité de signer un nouveau contrat avec les Canucks.

«Je veux rester à Vancouver. C’est ma priorité numéro 1 présentement, a lancé Toffoli vendredi, lors d’une visioconférence. Ses propos ont été rapportés par Sportsnet.

«Je veux parler à Jim (Benning) pour voir où il en est et où en est l’équipe, a-t-il poursuivi. Je ne pense pas beaucoup (à l’autonomie), mais c’est certainement un moment dans ma vie ou je le devrais. Tu recherches la sécurité pour toi et ta famille.»

Dès son arrivée avec les Canucks, Toffoli s’est imposé comme l’un des meilleurs attaquants de la formation, inscrivant six buts et 10 points en 10 matchs au côté d’Elias Pettersson et J.T. Miller.

Bien que son désir de rester à Vancouver est une bonne nouvelle pour les Canucks, il mettra davantage de pression sur le directeur général Jim Benning, qui devra composer avec un plafond salarial à la baisse en ces temps de COVID-19.

D’autant plus que d’autres joueurs importants de la formation, tel le gardien de but partant Jacob Markstrom et le vétéran défenseur Chris Tanev, qui deviendront également joueurs autonomes sans compensation, ont aussi manifesté leur ferme intention de rester avec les Canucks. Benning devra également anticiper l’augmentation salariale substantielle qu’il devra accorder à son jeune défenseur étoile Quinn Hughes dans un an.

Déception

Avant l’élimination des Canucks aux mains des Golden Knights de Vegas au deuxième tour, Toffoli a récolté quatre points (deux buts et deux aides) en sept matchs. L’Ontarien a enregistré trois points dès la première partie, mais une entorse à une cheville subie en tout début de tournoi a finalement eu raison de lui.

«Les séries ont été un peu décevantes pour moi puisque je me suis blessé dès le premier match et que j’en ai manqué plusieurs. Mais de voir à quel point les gars ont bien joué et se sont bien battus, c’était assez impressionnant», a indiqué Toffoli.

«Il y a de jeunes joueurs et des gars qui ont vraiment monté leur jeu d’un cran et montré qu’ils étaient prêts à passer à la prochaine étape. C’est excitant ce qui se passe présentement à Vancouver et les joueurs veulent en faire partie.»