Crédit : Photo AFP

LNH

Lehner nie tout

Publié | Mis à jour

Robin Lehner est catégorique. Il n’a pas encore écrit son nom au bas d’une prolongation de contrat avec les Golden Knights de Vegas.

À la veille du quatrième match de la finale de l’Ouest entre les Knights et les Stars de Dallas, le journaliste David Pagnotta, du site TheFourthPeriod, a rapporté que Lehner avait déjà une entente de principe avec sa nouvelle équipe.

Selon Pagnotta, Lehner aurait paraphé une prolongation de contrat de cinq ans et de 25 millions de dollars.

«Ils n’ont pas encore signé le contrat, mais ils ont déjà une entente, a dit Pagnotta. Ils se sont entendus au mois de juin, pas depuis le retour au jeu.»

Lehner dément

En conférence de presse, Lehner a répondu à une question sur cette histoire d’un nouveau contrat. Le gardien de 29 ans a démenti assez vivement cette information.

«Ce n’est pas vrai, a répliqué Lehner. J’ai joué pour plusieurs équipes dernièrement. Il y a des discussions. Tu dis où tu en es dans ta carrière et ce que tu veux faire. Il n’y a rien de finalisé. Je trouve ça dérangeant. Nous sommes en finale de l’Ouest et des gens disent des choses qu’ils ne connaissent pas. Je n’aime pas ça.»

«Si l’entente était finalisée, nous l’aurions dit, a-t-il poursuivi. Mais ce n’est pas le cas. Je suis ici pour gagner la coupe Stanley, pas pour discuter de ça.»

Lehner a gagné le poste de numéro un chez les Golden Knights depuis le début des séries, détrônant Marc-André Fleury, qui avait conduit cette équipe d’expansion à la grande finale en 2018.

Un dossier délicat

Pagnotta a parlé d’une entente ficelée depuis le mois de juin. Si jamais cette rumeur devait se matérialiser dans quelques semaines, ça signifierait que Peter DeBoer et Kelly McCrimmon avaient déjà fait de Lehner leur homme de confiance pour le retour au jeu après l’interruption de la saison en raison de la pandémie de la COVID-19.

McCrimmon, le DG des Golden Knights, a acquis Lehner à la date limite des transactions (24 février) des Blackhawks de Chicago pour un prix très raisonnable : le gardien Malcolm Subban et un choix de deuxième tour en 2020 qui appartenait avant aux Penguins de Pittsburgh.

Si Lehner a nié catégoriquement avoir une entente de principe pour un futur contrat à Vegas, il a réitéré son bonheur de jouer pour cette équipe.

«Je l’ai déjà dit. J’ai la chance de jouer pour une équipe très compétitive. J’ai senti, dès mon arrivée, qu’il n’y avait pas de politique au sein de cette équipe. J’ai déjà joué pour des formations où il y avait des politiques internes. Ici, il y a un seul objectif et c’est de gagner. Tu obtiens ce que tu mérites. C’est la philosophie des équipes gagnantes, mais ce n’est pas toujours le cas dans la LNH. C’est rafraîchissant. J’ai rapidement acheté la culture des Golden Knights et j’ai travaillé fort. Mais nous misons sur deux bons gardiens.»

Lehner a signé des contrats d’une seule saison depuis 2017-2018. Avant d’aboutir à Las Vegas, il a porté les couleurs des Sénateurs, des Sabres, des Islanders et des Blackhawks.

En 2019, le Suédois a remporté le trophée Bill-Masterton après avoir parlé ouvertement de ses problèmes de santé mentale.

♦ Depuis le début des séries, Lehner montre un dossier de 9-5 avec une moyenne de 1,92 et un taux d’efficacité de ,921. Il a signé quatre jeux blancs.