HKN-HKO-SPO-VEGAS-GOLDEN-KNIGHTS-V-DALLAS-STARS---GAME-THREE

Crédit : AFP

Séries 2020 de la LNH

Jamais sans Khudobin

Publié | Mis à jour

Particulièrement démonstratif au moment de célébrer un but important, Alexander Radulov a inévitablement attiré les projecteurs en marquant en prolongation, jeudi soir, mais le nom du gardien des Stars de Dallas Anton Khudobin demeure celui qui était sur toutes les lèvres au terme de la soirée.

«Il n'y aurait pas eu de prolongation si Khudobin n'avait pas été là, a notamment reconnu l'entraîneur des Stars Rick Bowness, cité par le site web de la Ligue nationale de hockey. Il a été fantastique, il a fait plusieurs gros arrêts, surtout en désavantage numérique. Tout le mérite lui revient. Nous n'aurions pas gagné sans cette prestation.»

Khudobin a réalisé un total de 38 arrêts, dont 16 en troisième période, dans cette victoire de 3 à 2. Et quand les Stars étaient en infériorité numérique, le gardien natif du Kazakhstan a bloqué huit des neuf rondelles dirigées vers lui.

«Sans Khudobin, nous n’aurions jamais gagné», a noté à son tour le capitaine des Stars Jamie Benn, après la rencontre.

«Khuby a connu tout un match, il a fait la différence», a pour sa part observé le défenseur Jamie Oleksiak.

Même dans le vestiaire des Golden Knights de Vegas, il était question de Khudobin.

«Nous devons rendre la vie plus difficile à leur gardien, a convenu l’attaquant Mark Stone. Il a joué beaucoup de hockey dernièrement.»

En effet, depuis le début des éliminatoires, Khudobin a remplacé au pied levé Ben Bishop, blessé. En 17 matchs, dont 16 départs, il a maintenu une fiche de 10-6, une moyenne de 2,77 et un taux d’efficacité de ,915.

Saisir sa chance

Aujourd’hui âgé de 34 ans, Khudobin connaît définitivement ses meilleurs moments dans la LNH. En reluquant ses statistiques complètes, il peut sembler étonnant de constater qu’il n’a jamais vraiment eu la chance d’occuper un poste de gardien numéro un.

En fait, l’occasion était probablement là durant son passage avec les Hurricanes de la Caroline, de 2013 à 2015, mais il n’avait pas été assez convaincant pour déloger Cam Ward.

Repêché par le Wild en 2004, Khudobin n’avait précédemment disputé que six matchs avec l’équipe du Minnesota, puis il s’est retrouvé avec les Bruins de Boston, les Hurricanes et les Ducks d’Anaheim. Le gardien est ensuite retourné à Boston, à nouveau coincé derrière Tuukka Rask, pour finalement s’entendre avec les Stars, à titre de joueur autonome, le 1er juillet 2018.

Plus de deux ans plus tard, Khudobin et les Stars poursuivent leur histoire alors qu’ils mènent 2-1 dans cette finale de l’Association de l’Ouest face aux Golden Knights. Le quatrième duel de la série est prévu samedi.