Crédit : Photo AFP

NBA

Les Raptors sortiront-ils un autre lapin de leur chapeau?

Publié | Mis à jour

Après avoir signé une spectaculaire victoire de 125 à 122 en deuxième période de prolongation face aux Celtics de Boston, mercredi soir, les Raptors de Toronto tenteront de profiter de leur rythme, vendredi, dans le septième et dernier match de leur série de deuxième tour.

Juste avant le match numéro 6, l’entraineur-chef des Raptors, Nick Nurse, a parfaitement illustré l’état d’esprit de son équipe, qui se transportera sans doute pour l’ultime affrontement.

«Nous aimons compétitionner, avait dit Nurse, dont les propos ont été rapportés par le réseau Sportsnet. C’est ce qu’on aime, c’est ce qui nous apporte de la joie, et il n’y aura pas plus compétitif que ça. Nous devons gagner pour rester en vie cette saison. Il faudra travailler terriblement fort, mais on va trouver la joie et l’amour là-dedans.»

Nurse ne pouvait si bien dire. En effet, les Raptors ont livré une performance des plus inspirées face aux Celtics et ont montré qu’il ne fallait jamais les compter pour battus. Encore une fois, les champions en titre de la NBA ont été portés par Kyle Lowry, qui a inscrit 33 points dans la victoire.

«On a travaillé fort, a lancé Lowry après la rencontre. Notre travail est de jouer le plus intensément possible. Nous jouons contre une équipe physique, très coriace, qui a de bons entraineurs et des joueurs étoiles. C’est une grande équipe. Nous devions travailler dur pour aller chercher cette victoire, et c’est ce que nous avons fait. Nous avons joué chacune de nos possessions comme si c’était la dernière.»

Du grand Norman Powell

Lowry a aussi souligné la performance éblouissante de Norman Powell, qui a réussi des jeux déterminants pour les Raptors en prolongation. Il a d’ailleurs inscrit 10 de ses 23 points en deuxième période supplémentaire et a donné une avance de quatre points aux siens avec 39 secondes à faire après avoir subtilisé le ballon à Jayson Tatum dans le territoire torontois. À terme, il a marqué 15 des 28 points des Raptors en prolongation.

«En éliminatoires, ce sont toujours les autres gars qui font la différence, ceux qui ne sont pas nécessairement les vedettes, mais qui peuvent nous apporter quelque chose. L’entraîneur y est allé avec Norm et il a été formidable ce soir [mercredi]», a dit Lowry.

«Il nous a sauvés, il a sauvé notre saison, a renchéri Fred VanVleet au sujet de Powell. C’est devenu sa marque de commerce maintenant. Tu ne sais jamais quand ça va se produire [ce genre de performance de Powell], mais ça arrive tout le temps à moment ou un autre dans les séries. Il a été énorme pour nous.»

«Je suis juste content que nous ayons la victoire. Je suis un joueur qui retire de la fierté à faire des jeux déterminants. C’était un match où je devais être agressif, et c’est ce que j’ai fait», a dit Powell.

Les Raptors compteront à nouveau sur Lowry, Powell et leurs autres leaders vendredi soir, lors du match numéro 7, où la marge d’erreur sera encore une fois inexistante.

La NBA repousse le début de sa prochaine saison

La NBA a informé les gouverneurs jeudi que la saison 2020-2021 ne commencera pas avant le jour de Noël.

C’est ce qu’a rapporté le site The Athletic.

Cette décision émane des négociations entre la ligue et l’association des joueurs au sujet du déroulement de la prochaine campagne de la NBA. En repoussant le début de la saison, la ligue et les équipes auront davantage de temps pour statuer sur certaines questions, comme la hauteur du nouveau plafond salarial.

Par ailleurs, la NBA et l’association des joueurs se seraient entendues, mercredi, pour que le repêchage ait lieu le 18 novembre.