HKN-HKO-SPO-OTTAWA-SENATORS-V-TAMPA-BAY-LIGHTNING

Crédit : AFP

LNH

La fin d’une longue union à Ottawa

Publié | Mis à jour

Le défenseur Mark Borowiecki ne sera pas de retour avec les Sénateurs d’Ottawa, la seule équipe avec laquelle il a évolué depuis le début de sa carrière, lors de la saison 2020-2021.

L’athlète de 31 ans a confirmé la nouvelle au Ottawa Sun jeudi. La formation ottavienne et son agent, Steve Bartlett, n’ont pas été en mesure de s’entendre sur les modalités d’un nouveau contrat.  

«Je crois que c’est la chose à faire pour les deux parties, a indiqué Borowiecki au média ontarien. Nous avons pris la décision d’un commun accord que c’était la meilleure chose à faire. Je suis maintenant concentré sur ce qui va se passer le 9 octobre.»

Sélectionné lors du cinquième tour (139e au total) du repêchage de 2008 par les Sénateurs, le joueur originaire d’Ottawa n’a jamais appartenu à une autre organisation. Il a fait ses débuts dans la Ligue nationale de hockey lors de la saison 2011-2012.

La fin d’un chapitre 

Celui surnommé «Boro Cop» par ses coéquipiers agissait à titre de mentor pour plusieurs jeunes joueurs de l’organisation, lui qui portait le «A» sur son chandail.

«C’est certain que c’est la fin d’un chapitre et j’en retire plusieurs souvenirs positifs, a ajouté Borowiecki. En aucun cas je veux paraître ingrat ou reconnaissant pour ce qui m’arrive, mais c’est le bon moment. J’ai parié sur moi-même cette année et je ne sais pas si l’organisation voulait prendre le même pari et voir le résultat.»

L’arrière gaucher est confiant en ses moyens et croit qu’il aura la chance de choisir sa nouvelle équipe. Malgré l’interruption de la saison en raison de la pandémie de la COVID-19, Borowiecki a été en mesure d’enregistrer des sommets personnels au niveau des buts (7) et des points (18), en 53 parties. Il a aussi maintenu un différentiel positif (+1) pour la troisième fois de sa carrière.

«Je suis fier de la façon dont j’ai joué cette année, s’est-il confié. Je regarde certains joueurs dans la ligue dont je m’inspire, comme Zdeno Chara et Mark Giordano, et ils continuent de performer à un haut niveau malgré le fait qu’ils vieillissent. La façon dont je m’entraîne et dont je prends soin de moi me permet de tester le marché.»