GSE-SPO-TEN-WTA-2020-US-OPEN---DAY-8

Crédit : AFP

Tennis

Vasek Pospisil n’était pas de taille, cette fois

Publié | Mis à jour

Le Canadien Vasek Pospisil a vu son parcours aux Internationaux des États-Unis prendre fin, lundi à New York, puisqu’il s’est incliné en trois manches de 7-6 (6), 6-3 et 6-2 devant l’Australien Alex De Minaur dans un duel de huitième de finale.

Le gagnant a eu besoin d’un peu moins de 2 h 20 min pour triompher et accéder aux quarts de finale. Il affrontera l’Autrichien Dominic Thiem en quart de finale, puisque ce dernier a renversé Félix Auger-Aliassime un peu plus tard en après-midi.

Dans son affrontement du jour, la 21e tête de série a pris le contrôle du match en empochant les six derniers points du bris d’égalité de la manche initiale et son adversaire de l’unifolié ne s’est pas relevé. Par la suite, De Minaur a eu la vie plus facile lors des deux sets suivants et un bris à l’avant-dernier jeu a réglé le cas du vétéran de l’unifolié.

Malgré la défaite, Pospisil a dominé 9-2 au chapitre des as. Il a cependant commis six doubles fautes, comparativement à deux pour son rival. Le perdant a également totalisé 48 fautes directes, alors que De Minaur en a effectué 13.

Lors de son point de presse après sa défaite, Pospisil a révélé qu’il avait souffert de tensions aux quadriceps et aux abdominaux.

«J’ai juste essayé de gérer ça, mais cela a eu un impact sur mon service et la majorité de mes frappes. Ce n’était pas idéal, a-t-il dit. Mais c’est la vie... c’est un Grand Chelem, donc c’est très physique et ton corps va en subir les conséquences. Je pense que cela m’a vraiment affecté aujourd’hui [lundi].»

Très bon pour le tennis canadien

Précédemment, Pospisil avait notamment vaincu son compatriote Milos Raonic au deuxième tour de la compétition ainsi que le 11e joueur mondial, l’Espagnol Roberto Bautista Agut à sa rencontre suivante.

Outre le Britanno-Colombien, classé 94e au monde, Auger-Aliassime et l’Ontarien Denis Shapovalov ont atteint le quatrième tour à Flushing Meadows. D’ailleurs, «Shapo» est déjà rendu en quarts de finale où il se mesurera mardi à Pablo Carreno Busta, de l’Espagne, qui est le 26e joueur du circuit professionnel.

«C’est un très bon moment pour le tennis au Canada présentement, c’est sûr, a affirmé Pospisil. C’est très cool d’en faire partie.»