Séries 2020 de la LNH

Le Lightning humilie New York!

Publié | Mis à jour

ll y avait sept jours que le Lightning de Tampa Bay n’avait pas vu d’action. On se demandait si cette longue attente allait être un avantage ou si les hommes de Jon Cooper allaient devoir éliminer un peu de rouille avant de se mettre en marche. La réponse a été sans équivoque.

En lever de rideau de la finale de l’Association de l’Est, le Lightning a été sans pitié pour les Islanders de New York. Menés par des soirées de cinq points de Brayden Point et de Nikita Kucherov, les Floridiens l’ont facilement emporté 8 à 2, lundi, à Edmonton.

Qu’on se le dise, que ce soit dans la bulle de Toronto ou dans celle d’Edmonton, ça ne fait aucune différence pour Point. L’attaquant du Lightning a poursuivi le travail de démolition qu’il a amorcé dans la Ville Reine il y a cinq semaines.

Il a donné le ton à la série en déculottant Ryan Pulock et Thomas Greiss dès sa première présence sur la patinoire. Il a ajouté un but et s’est fait complice de trois autres pour porter sa fiche à 23 points. L’Albertain de 24 ans n’a été blanchi que dans un des 14 matchs du Lightning depuis le début des séries.

Le trio qu’il compose en compagnie de Kucherov et d’Ondrej Palat a survolé cette rencontre. Palat a profité de ce massacre pour noircir la feuille de pointage dans un sixième match de suite.

Mauvaise décision de Trotz

Barry Trotz avait pris une décision audacieuse en envoyant Greiss devant le filet lors du septième match face aux Flyers de Philadelphie. Si le pari lui avait alors souri, lundi soir, il lui a explosé au visage.

L’Allemand a accordé trois buts sur neuf tirs, ce qui a incité l’entraîneur-chef des Islanders à se raviser. La série n’était alors vieille que de 10 min 46 s.

On peut se questionner sur le choix de Trotz de garder Semyon Varlamov au banc pour amorcer cette finale de l’Est. Certes, Greiss avait blanchi les Flyers. Toutefois, la troupe d’Alain Vigneault n’avait guère été dangereuse avec seulement 16 tirs au but.

Derrière une équipe qui en était à son sixième match en 10 jours, il aurait peut-être valu mieux de faire confiance au gardien numéro un de l’équipe.

Du pain sur la planche

Et dire qu’avant le match, les Islanders présentaient la deuxième défense la plus étanche du circuit avec 1,94 but accordé par match. Nul doute que Trotz et ses adjoints ont beaucoup de pain sur la planche en vue du prochain match.

En territoire défensif, c’était la débandade. Ne sachant trop où donner de la tête, les couvertures étaient souvent déficientes. Flairant la bonne affaire, le Lightning s’est grandement servi de ces arrières pour ouvrir les lignes de passe ou pour décocher de bons lancers. Victor Hedman et Ryan McDonagh ont touché la cible après avoir après s’être avancés dans le haut de l’enclave.

S’il s’agissait d’un premier but en 32 matchs éliminatoires pour McDonagh dans l’uniforme floridien, Hedman a fait bouger les cordages dans un troisième match d’affilée.

Gourde contribue

Parlant des Islanders, Brock Nelson est le seul joueur qui semblait ne pas être affecté par le décalage horaire et le déplacement de la veille. Deuxième plus haut pointeur des New-Yorkais depuis le début des séries, Nelson a obtenu les meilleures occasions de marquer des siens.

S’il avait été en mesure de marquer sur l’échappée qu’il a obtenue en première période, alors qu’il évoluait en infériorité numérique, l’allure du match aurait pu être différente.

Un but de Nelson n’aurait peut-être rien changé non plus. Les Islanders n’ont jamais été dans le coup. On peut même se demander si la domination du Lightning n’aurait pas été encore plus grande sans les cinq supériorités numériques qu’ils ont offertes aux Islanders.

Jordan Eberle a profité de la première pour inscrire son premier but en 12 matchs.

À la défense des tombeurs des Flyers, il faut dire que leurs rivaux ont été pratiquement sans faille défensivement. Avec les Yanni Gourde, Palat et Barclay Goodrow constamment dans le visage, les attaquants des Islanders, Josh Bailey et Mathew Barzal en tête, n’ont jamais été en mesure de s’affirmer.

SOMMAIRE 

TROISIÈME PÉRIODE

13:15 - Islanders 2 | Lightning 8 - Yanni Gourde continue d'humilier les Islanders. Il accepte la passe de Kevin Shattenkirk lors d'un jeu de puissance et fait 8-2!

09:31 - Islanders 2 | Lightning 7 - Point provoque un revirement et refile le disque à Ondrej Palat, qui permet à Tampa de marquer un septième but dans ce match.

08:46 - Islanders 2 | Lightning 6 - Nick Leddy marque un but sans réel impact en troisième période...

05:51 - Islanders 1 | Lightning 6 - Brayden Point est innarêtable! Il file sur le flanc droit et repère Nikita Kucherov complètement seul devant Varlamov. L'attaquant russe accepte l'offrande de son coéquipier et fait 6-1.

DEUXIÈME PÉRIODE

13:18 - Islanders 1 | Lightning 5 - Brayden Point est en feu! L'attaquant redirige le tir-passe de Victor Hedman lors d'un jeu de puissance pour inscrire son deuxième de la rencontre et porter un dur coup aux Islanders!

04:03 - Islanders 1 | Lightning 4 - Pat Maroon parvient à surprendre Varlamov en refilant le disque à Yanni Gourde. le tir du Québécois est freiné par le bâton d'Andy Greene. On remarque toutefois quelques secondes plus tard que le bâton du joueur des Islanders était dans le filet et que la rondelle franchit la ligne de but! 4-1 Tampa!

PREMIÈRE PÉRIODE

10:46 - Islanders 1 | Lightning 3 - Tampa en ajoute! Le lancer de la pointe de Ryan McDonagh n'est pas capté par Greiss. Barry Trotz en a assez vu, le match du gardien est terminé. Semyon Varlamov s'amène dans la mêlée.

08:12 - Islanders 1 | Lightning 2 - Au tour de Tampa Bay de profiter d'un jeu de puissance! Victor Hedman décoche un véritable plomb de la ligne bleue, qui mystifie Greiss. Tampa prend les devants.

04:33 - Islanders 1 | Lightning 1 - New York crée l'égalité lors d'un jeu de puissance. Jordan Eberle s'empare du retour de lancer d'Anders Lee pour battre Vasilevskiy.

01:14 - Islanders 0 | Lightning 1 - Brayden point y va d'une superbe manoeuvre individuelle! L'attaquant bat les défenseurs de vitesse et coupe rapidement vers le filet. Il parvient à tromper la vigilance de Thomas Greiss! Tampa marque le premier but de la série.