Crédit : Anne-Marie Sorvin-USA TODAY Sports

MLS

Une défaite de Toronto qui aide l'Impact

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Malgré des attaques répétées, le Toronto FC s’est buté à un gardien en pleine forme en Thomas Hasal et il a dû s’avouer vaincu au compte de 3 à 2 contre les Whitecaps, samedi à Vancouver.

La dangereuse attaque de la formation torontoise a dirigé 23 tirs au but, dont neuf étaient cadrés. Le gardien canadien a seulement cédé devant des frappes de Jonathan Osorio et Alejandro Pozuelo, respectivement aux 25e et 71e minutes.

• À lire aussi: Les tombeurs du CH éliminés

• À lire aussi: Les Raptors créent l’égalité

De leur côté, les Whitecaps n’ont jamais tiré de l’arrière. Lucas Cavallini a été le premier marqueur du match à la 17e minute. Peu après la mi-temps, à la 57e minute, Michael Baldisimo a redonné une avance d’un but à son équipe. Finalement, Jakob Nerwinski a placé l’équipe locale en avance pour de bon, à la 77e minute.

Il s’agissait d’une deuxième défaite en autant de matchs pour la formation torontoise, qui s’est inclinée contre l’Impact de Montréal, mardi. C’est d’ailleurs contre la troupe de Thierry Henry que le Toronto FC terminera son parcours canadien, le 9 septembre.

Vancouver terminera aussi sa séquence de six matchs contre les deux autres équipes canadiennes avec des rendez-vous contre le Bleu-Blanc-Noir, les 13 et 16 septembre.

Atlanta soupire dans les arrêts de jeu

En Floride, Atlanta United a évité de subir une défaite en créant l’égalité 1 à 1 dans les arrêts de jeu de la deuxième demie contre Orlando City.

L’attaquant Adam Jahn a complété de la tête une passe de son coéquipier Jake Mulraney, ce qui a permis à la formation de la Géorgie d’obtenir un deuxième match nul consécutif, dans un début de saison à oublier.

Dans les arrêts de jeu de la première demie Benji Michel a redirigé un tir de Daryl Dike à la suite d’un coup de pied de coin afin de donner les devants aux siens.

La deuxième demie profite au Dynamo

À Houston, le Dynamo a inscrit deux buts lors de la deuxième demie afin d’avoir le dessus au compte de 2 à 1 aux dépens du Real Salt Lake.

En retard 1 à 0 après 45 minutes, le Dynamo a mis près d’une quinzaine de minutes avant de créer l’égalité par l’entremise d’Alberth Elis. À la 85e minute, Mauro Manotas a placé l’équipe locale aux commandes et elle n’a plus jamais regardé derrière.

Erik Hurtado est celui qui avait inscrit les visiteurs au tableau.